Recettes d’amour et de meurtre - Vengeance sauce piquante / Sally Andrew

 

Amateurs de polar noir, glauque et violent, passez votre chemin. Ici, point de bas-fonds urbains, de gangs, de policiers ripoux ou de trafiquants de drogue.
Avec les enquêtes de Tannie Maria, on part dans l’immensité du désert sud-africain, sous le soleil, où les meurtres, aussi odieux qu’ils soient, se résolvent grâce à la cuisine et à la connaissance des humains.

Proche de la Mme Ramotswe d’Alexander McCall, Tannie Maria est une détective malgré elle, plongée sans le vouloir dans les sombres histoires des habitants du Klein Karoo.
A l’origine, elle est chargée de la rubrique recettes de la Gazette de Ladismith. Mais lorsque les actionnaires exigent une rubrique « Courrier des lecteurs », la voilà qui se met à répondre aux courriers en proposant chaque fois une ou plusieurs recettes destinées à aider le lecteur ou la lectrice à résoudre son problème. Et c’est un grand succès.

Tannie Maria porte aussi un lourd secret, la violence de feu son mari, qu’elle pense avoir tué. Ce qui complique la relation qui se noue entre elle et un policier bien séduisant d’autant que ces enquêtes ne sont pas sans danger pour elle.

C’est dans ce contexte lumineux et tourmenté à la fois qu’elle va résoudre deux meurtres, celui d’une lectrice qui voulait quitter son mari pour sa meilleure amie et celui d’un Bushman qui venait de remporter une victoire en justice contre des multinationales.

Le plus de ces romans : le carnet de recettes de Tannie Maria, à la fin de chaque tome, pour pouvoir reproduire à la maison les recettes qui nous ont fait saliver tout au long de la lecture. Bon, soyons honnête, la plupart des recettes sont très longues à faire, avec parfois des ingrédients pas faciles à trouver chez nous et des ustensiles encore moins usités sous nos latitudes. Et j’avoue ne pas avoir eu le courage d’en tester une seule. Avec regret, car qu’est-ce que ça sentait bon pendant la lecture !