Nouvelles

 

OPAC Détail de noticeCOETZEE, J. – L’abattoir de verre

Seuil. – 18 €
A découvrir

Ces sept nouvelles mettent en scène des femmes dont la plupart sont confrontées aux différents stades de la vieillesse : 65 ans, 72 ans puis la perte progressive de l’autonomie physique et mentale. L’entourage, c’est-à-dire les enfants, tente d’intervenir sans succès. La nouvelle intitulée l’abattoir de verre conclut la série. La vieille dame imagine la construction d’un abattoir en verre au milieu de la ville de façon à ce que chacun puisse recevoir en pleine figure la souffrance animale, ici des poussins tout juste sortis de l’œuf, poussés sur un tapis roulant et détruits d’emblée si ce sont des mâles. Le souhait de cette femme : ne pas oublier ces vies éphémères, qui au fond ressemblent aux nôtres.
Cette série de nouvelles qui forment un ensemble assez cohérent constitue une réflexion subtile sur la vieillesse et la mort par un auteur lui-même au soir de sa vie.
Françoise.

 

Romans

 

OPAC Détail de noticeBÉGAUDEAU, François. – En guerre

Verticales. – 20 €
A découvrir

Cristiano Cunhal est un ouvrier licencié après 15 ans de travail, son usine est en liquidation ! Il découvre la liaison de sa femme Louisa Makhloufi avec Romain Praisse et décide de s’immoler.
Cette histoire se déroule en 2015, année funeste avec les attentats du Bataclan et de Charlie Hebdo ! Romain travaille « à la création de librairies citoyennes dans les quartiers excentrés » pour le bureau régional des affaires culturelles. Louisa travaille chez Amazon. Tout les oppose et leur rencontre n’aurait jamais dû avoir lieu. Tout doit rentrer dans l’ordre car Romain n’a pas de place dans la zone de Louisa.
Thèmes abordés : les suicides collectifs iés à l’emploi et les différentes classes sociales.
Chantal


OPAC Détail de notice♥ BRUNEL, Camille. – La guérilla des animaux

Alma éditeur. – 18 €
Coup de coeur

Les aventures d’Isaac Obermann, militant engagé pour la cause animale contre son ennemi l’homme. Roman d’anticipation où l’on découvre un nouveau monde. Les animaux sont victimes de persécution méthodique par l’espèce dominante : l’homme. L’aboutissement sera l’extinction pure et simple de toutes les espèces animales.
Livre passionnant. L’auteur provoque le lecteur, mais l’écologie, la protection de la nature et de l’environnement ne sont-ils pas des enjeux majeurs pour l’avenir de l’humanité ? Indispensable.
Chantal


OPAC Détail de noticeEWA, Julie. – Le gamin des ordures

Albin Michel. – 19,90 €

Ce roman policier est un ouvrage de détente à emporter en vacances. Malgré le fait qu’il se passe dans le milieu Rom, ce qui devrait au moins lui donner une caution documentaire, les ficelles sont si grosses et les personnages si stéréotypés qu’on s’ennuie beaucoup. Le style est très simple sans aucune valeur littéraire.
Françoise

 


OPAC Détail de noticeKERANGAL, Maylis de. – Un monde à portée de main

Verticales. – 20 €
A découvrir

De jeunes étudiants découvrent « le trompe l’œil ».
Le texte poétique et les descriptions minutieuses amènent le lecteur à « sentir » les odeurs et « voir » les détails des œuvres en imaginant presque les toucher !! (clin d’œil au Parfum de Süskind) À la fin de l’ouvrage Paula se plonge dans la préhistoire et travaille sur le chantier de Lascaux IV.
Après Réparer les vivants, on entre avec ce livre dans le mystère de l’illusion. Très bien écrit. Livre très intéressant.
Chantal


OPAC Détail de noticeKHADRA, Yasmina. – Khalil

Julliard. – 19 €
A découvrir

C’est le portrait d’un jeune terroriste, son parcours depuis son enfance en Belgique et jusqu’à l’attentat « manqué » à Marrakech.
Approche très intéressante, lecture très facile. Les différents personnages de l’ouvrage nous livrent leurs réflexions sur la religion, les attentats, le terrorisme et le contexte social. J’ai beaucoup aimé ce livre.
Chantal


OPAC Détail de notice♥ LAVOIE, Marie-Renée. – J'irai danser (si je veux)

J’ai lu. – 11,90 €
Coup de coeur

Après plus de vingt ans de mariage, Diane se voit quittée par son mari pour une plus jeune. Effondrée, elle sombre dans la déprime, avant de se remettre à « frencher », c’est-à-dire draguer en québécois, sur les conseils de sa meilleure amie.
Déjà vu ? Oui, et pourtant non. Car le roman que nous offre Marie-Renée Lavoie est tout sauf une romance à l’eau de rose, où la femme bafouée retrouverait le grand amour. Si happy end il y a, il est à chercher dans la façon dont Diane reprend sa vie en main, pour et par elle-même. Point de manichéisme non plus, le mari volage avait ses raisons et ses mérites, tout comme Diane. Juste la vie et ses coups durs. Une banale histoire de résilience, alors ? Non, car Diane a beau se dire « plate », c’est-à-dire banale, sans le moindre sens du rythme et donc incapable de danser, elle a du répondant et un humour irrésistible.
Marie-Renée Lavoie ménage habilement ses effets, faisant en sorte qu’on ne voie pas arriver les réactions détonantes de son personnage. Tout cela est pimenté par une langue québécoise pleine d’expressions savoureuses mais toujours compréhensibles car bien contextualisées. Et si jamais on est perdu, un glossaire se trouve en fin d’ouvrage.
France


OPAC Détail de notice♥ MARTIN-LUGAND, Agnès. – Une évidence

Michel Lafon. – 19,95 €
Coup de coeur

C’est l’auteure de romans aux titres pleins d’humour, d’humilité et de réalisme : « les gens heureux lisent et boivent du café » ou encore « désolée je suis attendue ». Écrite à l’américaine, c’est l’histoire d’une femme entièrement vouée à son travail et à son enfant, à tel point qu’elle oublie de vivre un peu pour elle. Jusqu’au jour où, lors d’un rendez-vous très professionnel, elle tombe par hasard sur son très ancien compagnon. L’affaire se complique douloureusement puisque lui, il a fondé une belle famille, et l’évidence ne se trouve pas où on pourrait la discerner.
L’évidence, c’est aussi à l’évidence un coup de cœur.
Jean-Pierre


OPAC Détail de notice♥ RABIE, Mohammad – La bibliothèque enchantée

Sindbad. – 19 €
Coup de coeur
Traduit de l'arabe (Egypte) par Stéphanie Dujols

Le jeune Chaher est chargé, par le Ministère des Biens de Main Morte du Caire, de faire le rapport du fonctionnement (ainsi que l’inventaire) de l’antique bibliothèque, menacée d'une destruction rapide due aux travaux du futur métro du Caire.
La bibliothèque est aussi labyrinthique et étrange que le vieux quartier. Sa direction voudrait bien voir disparaître tout ça, mais Chaher se prend de curiosité, d’intérêt pour le lieu et pour les personnages qui le fréquentent.
Son rapport se complique lorsqu’il se rend compte que, en fait, il ne s’agit que de traductions, même le Codex Seraphirianus écrit dans une langue fictive, imaginée, mais malgré tout traduit en arabe par un inconnu.
Sayyid, très pessimiste, qui hante aussi le lieu, va essayer de l'initier grâce à sa science de la cryptologie. Le directeur, Ahmed, préfère s'occuper de ses affaires douteuses, l'employé n'a pas du tout envie d'être dérangé, et Jean, le copiste, prend en photos toutes les pages des livres, il en a pour un moment...
Évidemment, c'est une critique de la bureaucratie égyptienne, de sa lenteur et du manque d'envie de partager les savoirs enfouis dans les livres, un bel hommage aux écrivains égyptiens...
Belle traduction, beau livre.
Marie


OPAC Détail de notice♥ RAUFAST, Pierre. – Habemus piratam

Alma éditeur. – 18,50 €
Coup de coeur

Dans un village en apparence bien tranquille de la vallée de Chantebrie, l’abbé Francis confesse chaque vendredi. Mais entre deux bigotes qui avouent des tricheries au scrabble, et s’accusent par la même occasion, arrive un jour un pénitent un peu plus intéressant. Un homme traqué, roi du piratage informatique, condamné à mort par ses pairs, pressé d'avouer ses crimes. Et comment s’y prendre quand on n’est pas un habitué du confessionnal et qu’il y a tant de choses à avouer. Le curé va donc proposer d’examiner les choses dans l’ordre, celui des dix commandements. Autant de rendez-vous, autant de crimes commis par arme informatique.
C'est rapide, enlevé, jubilatoire. L'auteur est par ailleurs expert informatique, il se fait un plaisir de nous instruire sur la question.
Hélène


OPAC Détail de notice♥ ROUART, Jean-Marie. – La vérité sur la comtesse Berdaiev

Gallimard. – 17,50 €
Coup de coeur

Ce vrai roman révèle courageusement des vérités sur ces pauvres russes riches, fuyant la révolution d’Octobre. Jean-Marie Rouart met en scène et en complicité la comtesse Berdaiev – personnage de fiction – avec les acteurs politiques en vue sous trois républiques : sont cités Léon Blum, Darlan, Khrouchtchev, Ben Barka et aussi « le Général », sans citer son nom. La comtesse fait bonne figure dans la bonne société parisienne, mais elle porte en elle le secret et le dénouement d’une affaire de mœurs impliquant l’innocence – ou la complicité – d’une fillette de douze ans abusée par des activistes pervers.
On apprend les dessous de l’histoire russo-parisienne au XXe siècle dans ce beau roman, qui n’est qu’un roman, mais qui mérite un coup de cœur.
Jean-Pierre

 

Poésie


OPAC Détail de noticeBACON, Joséphine. – Uiesh = Quelque part

Mémoire d’encrier. – 12 €
A découvrir

Texte bilingue français-innu (montagnais)

Joséphine Bacon est la plus grande poétesse du peuple innu, au Canada. Dans ce recueil de poèmes écrit en innu et en français, elle inscrit la tradition orale des ancêtres dans la réalité du Montréal d’aujourd’hui :

« Parc Molson
Une brise caresse les arbres
Au loin bruits de pompiers
On entend l’ambulance
Je ne peux m’empêcher de retourner
Aux bruits que j’aime
La parole des aînés
Les vibrations de la terre »

Ses textes courts évoquent la permanence de la nature, le caractère insaisissable de l’être, le rôle de la mémoire… avec la finesse des haïkus :

« Des départs
Où je ne suis pas conviée
J’attends mes rides
Caresse dans le vide
Un récit de toi »

France


OPAC Détail de noticeCOHEN, Leonard. – The Flame : poèmes, notes et dessins

Seuil. – 25 €
A découvrir

C’est un recueil non exhaustif des poésies de Léonard Cohen.
La première partie est composée de poèmes, on y trouve de beaux croquis noirs et blancs de l'auteur. La deuxième partie, ce sont les poèmes mis en musique, et la dernière, ce sont des fragments de textes écrits sur une multitude de carnets, feuillets couvrant 6 décennies.
La mise en page est belle et intéressante, les traductions peuvent aider mais enlèvent un peu du rythme propre à la poésie.
Marie

Essais


OPAC Détail de noticeBAILLY, Jean-Christophe. – Saisir : quatre aventures galloises

Seuil. – 20 €
A découvrir

Livre dont la forme est originale, un joli moyen de découvrir le Pays de Galles différemment.
Quatre personnages : un peintre, un poète, un auteur, et un photographe pour un seul lieu, le pays de Galles.
Unité de lieu mais pas d'époque. Regard plongeant ou traversant ces paysages forts, imprégnés d'histoires rudes.
On a envie de prendre note, d'y aller se perdre sans suivre le chemin des touristes, car on a l'impression d'avoir un petit peu approché l'âme profonde du pays.
Marie

Bandes dessinées


OPAC Détail de notice♥ CRUCHAUDET, Chloé. – La croisade des innocents

Soleil. – 19.99 €
Coup de coeur

À la suite d’un malheureux concours de circonstances, le jeune Colas, 12 ans, est obligé de fuir les siens et de partir seul sur les routes. Se nourrissant de peu, il trouve refuge chez des brasseurs qui exploitent d’autres enfants et survit comme eux dans cet univers cruel du XIIIème siècle. Une nuit, Colas entend l’appel de Jésus qui lui intime de partir délivrer son tombeau à Jérusalem. Porté par sa foi, il convainc les autres enfants de le suivre dans une longue croisade.
Un récit poignant qui ne ménage ni la religion ni la cruauté des rapports humains, porté par le trait fin et les tons tantôt sépia tantôt gris ou sombres de Chloé Cruchaudet.
Tout public.
Élodie


OPAC Détail de noticeDRNASO, Nick. – Sabrina

Presque Lune. – 25 €
A découvrir

Sabrina, la petite amie de Teddy, a disparu. Personne n’a de nouvelles. Teddy s’installe chez un de ses anciens amis, Calvin, qui travaille pour l’US air force et vit seul. Lorsqu’une vidéo montrant le meurtre de Sabrina est diffusée sur les réseaux sociaux et dans les médias, leur vie bascule dans l’absurde.
Une histoire dont le dessin sans relief, aux couleurs froides et au style minimaliste accentue l’effet glaçant du fait divers repris sans fin par les réseaux sociaux. L’aspect figé des personnages, dessinés avec peu d’expressions dans le visage et les mouvements, montre un monde presque déshumanisé où seuls subsistent les bribes de liens entre Calvin et Teddy.
Public adulte
Élodie


OPAC Détail de notice♥ DUVAL, Frédéric ; CASSEGRAIN, Didier – Nymphéas noirs / d'après le roman de Michel Bussi

Dupuis – 28.95 €
Coup de coeur

Giverny est un village apparemment calme où Claude Monet a peint ses célèbres tableaux. Les lieux sont immortalisés à jamais et connus du monde entier, surtout ses Nymphéas… Pourtant, une affaire secoue le village, l’ophtalmologue, Jérôme Morval, est retrouvé mort dans la rivière, une blessure au crâne et l’autre dans le cœur. L’inspecteur de Police mène alors une enquête qui trouve sa source des années auparavant et qui se mêle à la légende des Nymphéas noirs.
Adaptation BD du roman noir éponyme de Michel Bussi, le plus récompensé en 2011. La narration imbriquée est solide et très maîtrisée, elle entretient le suspense jusqu’au dénouement final. Le trait de Didier Cassegrain se marie parfaitement au paysage rural et à l’ambiance impressionniste de Giverny.
Tout public.
Élodie


OPAC Détail de noticeGORCE, Lucie ; TISSIER, Emma. – Rien ne se passe jamais comme prévu

Dargaud. – 17.99 €
A découvrir

Elena et Gus essaient d’avoir un enfant mais comme de nombreux jeunes couples, l’attente se transforme en consultations, traitements, PMA et doutes. Le parcours pour lutter contre l’infertilité est long et éprouvant.
Un trait fin et rehaussé d’aquarelle pour une histoire qui contourne les déceptions et les difficultés avec humour.
Élodie


OPAC Détail de noticeHEADLINE, Doug ; CABANES, Max. – Nada / d'après Jean-Patrick Manchette

Dupuis. – 28.95 €
A découvrir

Un groupe d’extrême-gauche décide de prendre en otage l’ambassadeur des États-Unis à Paris. Le plan de l’enlèvement dérape et la petite troupe d’amateurs se retrouve assez vite avec les meilleurs éléments de la police à ses trousses.
Adaptation d’un polar de Jean-Patrick Manchette par son fils Doug Headline. La violence du terrorisme d’extrême-gauche fait face aux violences d’état avec des personnages forts et prêts à mourir pour leur lutte. Max Cabanes fait merveille avec un dessin réaliste, la magnifique première de couverture à elle seule peut faire acheter l’album.
Public adulte
Élodie


OPAC Détail de noticeLEBHOUR, Karim ; MASSOT, Aude. – Une saison à l'ONU : Au cœur de la diplomatie mondiale

Steinkis. – 20 €
A découvrir

Un jeune journaliste est nommé par RFI correspondant à l’ONU. Avec lui nous plongeons dans cet univers particulier.
C’est une bande dessinée assez dense à travers laquelle on suit quelques affaires internationales qui ont fait récemment l’actualité (destitution de Kadhafi, la Syrie et le veto russe concernant une intervention armée, la Corée du Nord). Pour quiconque veut connaître le fonctionnement de cette institution, c’est une bonne introduction, faite avec sérieux, mais l’auteur semble tout à fait ébloui, enthousiasmé par la vie new yorkaise et les Nations Unies. Le propos manque donc peut-être un peu d’objectivité.
Françoise.


OPAC Détail de noticeLOUIS, Johann G. – Fréhel

Nada. – 29.90 €
A découvrir

Biographie de la célèbre chanteuse parisienne des années d’entre-deux guerres, Fréhel.
Première chanteuse à enregistrer un 78 tours, Fréhel se produit dans les cabarets et connaît une vie mouvementée entre ses amants, ses maris, l’alcool et la cocaïne. Elle meurt seule et sans le sou après une vie de chansons et de succès.
Un album documenté sur une grande dame de la chanson française qui a inspiré de nombreux artistes à sa suite, tels que Renaud ou Jacques Higelin. Le trait et la mise en aquarelle de Johann G. Louis apportent leur touche de mélancolie et de légèreté dans cette bio-graphique dont les vignettes ne sont pas découpées en gaufrier. Les blancs entre cases laissent plus facilement circuler les airs de Fréhel.
Tout public
Élodie


OPAC Détail de noticeMADEMOISELLE CAROLINE. – Ma vie d’artiste

Delcourt. – 25.50 €
A découvrir

L’autrice réalise son autobiographie orientée sur sa passion qui deviendra son métier : le dessin. Des origines de sa vocation en passant par la formation, l’orientation, les écoles d’art, l’investissement parental, Mademoiselle Caroline évoque avec humour et dérision les épreuves qui ont jalonné son parcours.
L’histoire n’est pas une simple autobiographie, elle peut permettre à beaucoup de s’identifier, sur le parcours et la motivation de son activité professionnelle. L’autrice aborde les questions de genre qui sont d’actualité dans la bande dessinée et qui sont ici mises en images. Graphiquement, l’évolution du trait tout au long de l’histoire est très intéressante et montre toutes les qualités graphiques des auteurs-illustrateurs et l’étendue de leur maîtrise.
Tout public
Élodie


OPAC Détail de noticeMONFORTE, Pablo ; PÉREZ, Laura. – Naufragés : une histoire de la génération Y

Des ronds dans l’O. – 24 €
A découvrir

Alexandra et Julio sont deux étudiants à la faculté de Madrid qui partagent une passion pour la littérature et qui tombent amoureux au moment où Julio doit déménager pour Saragosse. Celui-ci n’a pas le courage de l’annoncer à Alexandra et il abandonne sans lui donner de nouvelles. Des années plus tard, ils se retrouvent à Barcelone…
L’histoire d’un amour manqué et idéalisé auquel chaque lecteur pourra s’identifier malgré le sous-titre « une histoire de la génération Y ». Construit sur l’enchevêtrement de deux époques, la dessinatrice fait le choix de scinder le récit avec deux couleurs : sépia pour le passé et bleu pour l’époque actuelle.
Tout public
Élodie


OPAC Détail de notice♥ PINÇON, Michel ; PINÇON-CHARLOT, Monique ; LÉCROART, Étienne. – Les Riches au tribunal : l'affaire Cahuzac et l'évasion fiscale

Delcourt. – 18,95 €
Coup de coeur

Explication économique et sociologique de l’évasion fiscale à partir de l’affaire Cahuzac. Cela se lit comme un roman graphique grâce aux dessins et aux commentaires clairs, didactiques et humoristiques.
Françoise


OPAC Détail de noticePLATEAU, Émilie. – Noire : la vie méconnue de Claudette Colvin / d’après Tania de Montaigne

Dargaud – 18 €
A découvrir

Les années 50 aux Etats-Unis, en pleine période ségrégation, Claudette Colvin, 15 ans, refuse de céder sa place à une femme blanche dans un bus. La Police est immédiatement prévenue de l’incident et Claudette Colvin est accusée et déclarée coupable de troubles à l’ordre public, violation de la loi et agression à l’égard des représentants de l’ordre. En faisant appel, deux des trois chefs d’accusation sont effacés mais Claudette écope d’une amende et d’une mise à l’épreuve qui sont le début de ses ennuis.
Avant Rosa Parks, Claudette Colvin a agi de façon courageuse pour lutter contre les lois ségrégationnistes de l’Etat de Virginie. Cette histoire marque le début de la révolte noire de cette époque et tout commence par l’affront d’une jeune fille de 15 ans… À l’image de nombreuses femmes, Claudette est une oubliée de l’histoire, remise en lumière ici par un dessin enfantin et minimaliste.
Tout public.
Élodie


OPAC Détail de noticeREVEL, Sandrine. – Pygmalion / librement inspiré de l'œuvre de Jean-Jacques Rousseau

Les Arènes. – 20 €
A découvrir

Le mythe de Pygmalion tombant amoureux de Galatée, sa sculpture, est repris au XVIIIème siècle par Jean-Jacques Rousseau dans une pièce de théâtre en un acte accompagnée d’un orchestre.
Sandrine Revel recrée le mythe revisité de Rousseau pour l’incarner dans quatre sculpteurs et sculptrices : Rodin, Claudel, Saint Phalle et Mueck, le tout accompagné de musique, qui sort des instruments de l’orchestre. Une expérience poétique à vivre en téléchargeant la musique pour se plonger dans l’œuvre.
Public adulte
Élodie


OPAC Détail de noticeSAINT-MARC, Sandrine ; DELOUPY – Pour la peau

Delcourt. – 17.50 €

Mathilde rencontre Gabriel lors d’une soirée professionnelle. Il est marié, elle aussi mais leur attirance mutuelle les conduit à s’isoler… De l’attraction à l’addiction, Mathilde rejoint Gabriel dans son bureau une fois par semaine, ils font l’amour (terme inapproprié mais seul existant en français) sans jamais se parler, sans rien savoir de l’autre ou presque. Cette relation purement physique au départ, inévitablement se transforme.
Les deux protagonistes racontent chacun leur version de la même histoire, à travers ce qu’ils ressentent avec deux traits distincts, un, fin en couleur, pour Gabriel, un autre sépia plus épais pour Mathilde. Une histoire explicite aux nombreux dessins érotiques (presque toutes les pages) qui invite à réfléchir au désir, à l’amour en général et aux sentiments qui s’imposent toujours…
Public adulte
Élodie


OPAC Détail de noticeZEP ; BERTAIL, Dominique. – Paris 2119

Rue de Sèvres. – 17 €
A découvrir

Paris 2119, plus de métro mais un Transcore qui permet de se déplacer par téléportation. Les humains sont tous porteurs d’implants qui permettent leur identification… Il ne s’agit pas de s’intéresser de trop près à ces nouvelles technologies qui ne sont pourtant pas sans risques…
Récit d’anticipation où le trait à l’esthétique design de Bertail et son camaïeu de gris portent très haut le scénario de Zep.
À découvrir
Élodie

Documentaires


OPAC Détail de noticeBOURGEAT, Jean ; DUPIN, Jean. – Le même cauchemar : Deux témoignages sur la rafle du 9 avril 1944 à Saint-Claude (Jura) et sur ses conséquences

Les éditions du net. – 13,65 €

Deux témoignages sur la rafle du 9 avril 1944 à Saint-Claude et la déportation. Le deuxième est rendu sous la forme d’un entretien et quelques passages auraient mérité d’être précisés. Il faut tenir compte du grand âge de ces personnes qui rend certainement l’exercice difficile.
Important pour les Haut Jurassiens.
Françoise


OPAC Détail de notice♥ PERROT, Michelle. – George Sand à Nohant : une maison d’artiste

Seuil. – 24 €
Coup de coeur

Auteure trop connue, mal connue, George Sand n’intéresse plus guère notre époque. Ce n’était certes pas un auteur de chevet de Michelle Perrot, historienne spécialiste du XIXe siècle et des femmes, qui s’y est intéressée tardivement, et l’aborde par le biais de la propriété de Nohant. Lieu des origines, des expériences sociales, des occasions de rencontres entre les milieux cultivés de la capitale que fréquentait G. Sand et le monde paysan, cadre de l’intimité de sa vie de femme et de mère, et de l’écriture, Nohant est personnage principal dans la vie de l'auteur.
En nous faisant découvrir le domaine de Nohant, Michelle Perrot nous donne les clés pour découvrir une femme libre dans ses relations avec les hommes, impliquée dans le débat social, et contrainte d'assurer son quotidien et l'entretien de cet énorme domaine. Ce livre m'a personnellement incitée à lire L'histoire de ma vie.
Hélène


OPAC Détail de notice♥ SLEDGE, Eugene B. – Frères d’armes

Les Belles lettres. – 24,50 €
Coup de coeur

Publié aux États-Unis en 1981, ce témoignage sur la guerre du Pacifique vient enfin d’être traduit en français. Eugene B. Sledge raconte ici avec sincérité l’horreur des deux campagnes auxquelles il a participé en août 44 à Peleliu et en 1945 à Okinawa. C’était un corps à corps acharné au cours duquel les deux camps faisaient rarement des prisonniers.
C’est un ouvrage de référence sur la guerre du Pacifique. À lire absolument par tous ceux qui s’intéressent à la période. Ce récit est d’ailleurs l’une des sources de la série Band of brothers : l’enfer du Pacifique, produite par Tom Hanks et Steven Spielberg
Françoise