Depuis quelque temps, Jules vit avec un ours. Ce n'est pas tous les jours facile, car Ernest n'aime que le poisson très frais, n'aime pas rester seul, s'endort un peu partout... et fume.

necessite ours article
Ernest grogne comme une bête mais porte le pardessus comme un homme... Les gens qui le croisent semblent bien le reconnaître comme un ours mais personne ne s'étonne de sa présence... Parallèlement, Jules consulte un psy, qui pense à une psychose...

Le lecteur ne sait donc pas trop à quoi s'en tenir sur Ernest. Existe-t-il vraiment ? Ce qui est sûr, c'est qu'il perturbe le quotidien de Jules et l'emmène vers un bénéfique changement de vie. A la fin de l'histoire, on comprend où se trouvait Jules avant d'avoir un ours chez lui... Sa présence était en effet plus que nécessaire.

OPAC Détail de notice

Le dessin et les couleurs sont très doux, comme cette histoire pleine de délicatesse.
Une sorte de conte moderne, à la fois très ancré dans la réalité contemporaine et plein de fantaisie, de poésie et de drôlerie. La bouille de l'ours est particulièrement réussie : imperturbable, étonné, sceptique, ronchon... Il donne du relief à toutes les situations !

 

 

 De la nécessité d'avoir un ours chez soi / Debuhme. Paris : Le Lombard, 2018