Romans et nouvelles

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ ABD AL MALIK. – Méchantes blessures

Plon. – 19 €
Coup de cœur

Autour de l’histoire d’un rappeur français, Abd Al Malik nous conduit à de nombreuses réflexions sur le racisme, la religion, l’acceptation des différences, la paternité, l’amour, etc.
Un livre très bien écrit, à la fois poétique et politique. Félicitations à cet auteur-rappeur que j’apprécie particulièrement après avoir lu plusieurs de ses ouvrages (Qu’Allah bénisse la France, Camus : l’art de la révolte, La guerre des banlieues n’aura pas lieu).

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ BECKER, Emma. – La maison

Flammarion. – 21 €
Coup de cœur

Roman autobiographique. La maison est close… un bordel quoi. Plusieurs expériences de l’auteure dans différentes maisons closes de Berlin. Plusieurs salles, plusieurs ambiances, comme on dit maintenant…
Surprenant. Descriptions de ses différents passages dans ces maisons. On fait connaissance avec les collègues, les clients, les patrons. Une vraie petite entreprise. L’auteure tente de nous faire comprendre la « nécessité » du maintien de ces maisons.
Niveau de lecture 3. Passages très crus et réalistes.

Thierry


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ BENAMOU, Georges-Marc. – Le Général a disparu

Grasset. – 19 €
Coup de cœur

Le livre évoque un court épisode dans les événements de 68 : cela fait bientôt dix jours que le pays est ingouvernable, les étudiants sont dans la rue, Grimaud, préfet de police, en accord avec son ministre, veut éviter toute escalade de la violence. Le premier ministre Pompidou est en voyage officiel à l'étranger, le Général de Gaulle veut en finir avec cette « chienlit », sa femme vient même d’être agressée verbalement dans la rue... Au cours de ses nuits d’insomnie il fait appel à ses connaissances d’histoire en matière d’insurrection (la chute de Napoléon, celle de Charles X puis Louis Philippe...), ses capacités de stratège pour « sauver » la France, et par moments il se laisse envahir par ses doutes quant à ses forces déclinantes qui lui font envisager de se retirer. Il hésite entre se retirer et en découdre avec les étudiants... Il réunit en secret une cellule de crise avec ses plus fidèles et anciens de la France Libre, Messmer ministre des armées, Joxe premier ministre par intérim, Fouchet ministre de l’intérieur. Ceux-ci, courageusement mais sans s’opposer de front au Général, tentent de lui faire comprendre qu’on ne peut faire appel à l’armée pour rétablir l’ordre. Alors celui-ci, sans prévenir personne, disparaît... on apprendra qu’au lieu de se rendre à Colombey comme on l’imagine, il s’est envolé pour Baden où il rencontre Massu... autre scène à l’humour décalé avec le vieux para et son épouse dite Toto qui, elle, a du bon sens...
Les événements sont réels, mais les conversations et pensées profondes des protagonistes sont de l’écrivain qui nous fait assister à une tragi-comédie historique pleine d'humour et un peu d'irrévérence. C'est un moment de lecture absolument réjouissant.

Niveau de lecture 1
Hélène


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
BEREST, Claire. – Rien n’est noir

Stock. – 19,50 €

Biographie de 10 ans de la vie de Frida Kahlo. Si d’autres instants de la vie de la grande peintre sont évoqués, c’est surtout son amour avec Diego Riveira qui est ici raconté. Chaque chapitre annonce une couleur comme un lien entre la peinture et les mots de l’autrice fascinée par cet amour hors-norme, à l’image des deux monstres sacrés qui l’animent.
Claire Berest tente de faire vivre l’amour des deux peintres en montrant leurs faiblesses mutuelles, leurs infidélités, leur attachement mêlé à leur art et le côté lumineux de ce tumulte.

Niveau de lecture 1. Tout public
A découvrir
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
CASAGRANDE, Ottavia. – L’espion inattendu / traduit de l'italien par Marianne Faurobert

Liania Levi. – 19 €

Par sa petite fille, et sous forme romancée, la vie d’un « espion » très romanesque : Raimondo Lanza di Trabia, prince sicilien, opposant à Mussolini, qui tenta de déjouer les projets d’alliance entre l’Italie et l’Allemagne, et eut une idylle avec Cora, agent secret britannique débutante. Leur fuite est rocambolesque, à travers l’Italie prête à entrer en guerre, la France en débâcle et l’Angleterre vaillante... Mais si le roman est placé sous l'invocation de Romain Gary, il n'en a pas la qualité littéraire.

Niveau de lecture 1
Intéressant à lire
Hélène


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ CHAPUIS, Mathilde. – Nafar.

Liana Levi. – 15 €
Coup de coeur

Nafar signifie sans droits, un migrant. Ce livre développe la problématique de l’exil. Mathilde Chapuis décrit en détail la périlleuse traversée d’un Syrien qui fuit la dictature de Bachar Al Assad.
L’auteure connaît très bien son sujet : après la Grèce, le Liban, elle a vécu plusieurs années à Istanbul. J’ai beaucoup aimé ce livre très sensible.

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
ECHENOZ, Jean. – Vie de Gérard Fulmard

Minuit. – 18,50 €

Gérard Fulmard, ancien steward, ouvre un cabinet de détective privé mais il va être très vite approché par un parti politique corrompu qui compte l’utiliser pour de basses besognes. Le livre est truffé d’anecdotes très drôles sur la rue Erlanger où habite le personnage principal.
L’ambiance est étrange, l’auteur nous suggère l’absurdité du monde à travers cet anti-héros. Malheureusement, je suis restée spectatrice de cette histoire lue et oubliée très vite !

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
FARAH, Dalie. – Impasse Verlaine

Grasset – 18 €
À découvrir

Dans ce roman, à peine autobiographique, il y a Je et il y a Vendredi. Vendredi étant la mère de Je.
Vendredi est née en Algérie, Je en France.
Vendredi fait beaucoup d’enfants, Je est une fille. Elle doit donc se soumettre, comme sa mère avant elle, à la brutalité des adultes. Je est forte, intelligente et rebelle et s’en sortira par les livres, la double culture attisant sa curiosité devant un monde qu’elle ne comprend pas encore. Cela passe par les corps meurtris mais aussi par un esprit libre.
C’est un beau livre initiatique, écrit au présent dans une langue qui charrie beaucoup de violences mais aussi beaucoup d’amour.

Marie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ JARAWAN, Pierre. – Tant qu’il y aura des cèdres

éd. Héloïse d’Ormesson. – 23 €
Coup de coeur

Un roman historique et d’actualité sur le Liban. Samir, jeune adulte en souffrance d’une identité cherche à la construire avec ses souvenirs d’enfance. Samir est né en Allemagne de parents exilés libanais qui ont su s’intégrer. Son père qui tenait une grande place dans sa vie a disparu alors qu’il avait 8 ans. Cette absence inexpliquée va être à l’origine de son départ pour le Liban où il espère le retrouver mais surtout comprendre les raisons de son abandon. Il va reconstituer le parcours de son père au Liban avant son départ pour l’Allemagne. Samir va découvrir et vivre les souffrances des populations libanaises dans ce pays détruit par les guerres auxquelles se livrent les différentes communautés religieuses et politiques. Il va comprendre l’origine des merveilleux contes orientaux que son père inventait tous les soirs pour lui donner des clefs afin de comprendre ce beau pays qu’est le Liban.
Ce roman décrit de façon bouleversante les répercussions des actes d’abandon sur la construction d’une identité. Le passé et les causes complexes de l’abandon de sa famille par son père vont permettre à Samir de se tourner vers l’avenir.

Martine


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
JOB, Armel. – La disparue de l’île Monsin

Robert Laffont. – 20 €
À découvrir

Si dans cette histoire, on trouve une intrigue et un inspecteur de police qui mène l’enquête, il ne s’agit pas vraiment d’un roman policier, mais plutôt d’un roman psychologique au cours duquel sont brossés des portraits d’hommes et de femmes tourmentés par leurs passés. Cependant l’intérêt du lecteur est maintenu jusqu’au bout puisque ce n’est qu’à la fin de l’ouvrage que l’on découvre le secret de la disparue de l’île Monsin.
Très facile à lire.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
KERMEL, Eric de. – Mon cœur contre la terre

Eyrolles. – 14 €
À découvrir

C’est l’histoire d’Ana qui est écologue. A la suite d’un burn out, elle quitte Paris pour retourner dans sa vallée natale : la Clarée. Elle est hébergée par son oncle Pasco qui s’occupe d’un refuge de montagne. Pour elle, c’est un retour aux sources.
J’ai été séduite par les thèmes abordés dans ce roman : la montagne, la nature, l’écologie. Les interrogations d’Ana vont l’amener à retrouver un véritable sens pour sa nouvelle vie. C’est un roman doux, sensible, avec des descriptions magnifiques et de nombreuses réflexions.

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ LAGET, Thierry. – Proust, prix Goncourt

Gallimard. – 19,50 €
Coup de coeur

Lorsque Marcel Proust reçoit le prix Goncourt le 10 Décembre 1919, c’est une surprise, un coup de tonnerre plutôt, pour beaucoup.
En effet, la plupart des romans publiés en cette période juste après guerre, célèbrent le héros, le combattant, les tranchées. Alors, récompenser un livre célébrant la vie « mondaine » d’avant la guerre, écrit de plus par un homme riche et trop vieux, cela passe mal... Rivalités entre auteurs, éditeurs déjà... Retournement de vestes aussi alors que le prix Goncourt n’a que 16 ans d'existence.

Marie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
LESBRE, Michèle. – Rendez-vous à Parme

Sabine Wespieser éditeur. – 15 €
À découvrir

Laure a hérité de cartons de livres que lui a légués un ami à son décès. Parmi ces livres, La chartreuse de Parme de Stendal lui rappelle des moments de lecture, sur une plage avec un Monsieur âgé, alors qu’elle était en vacances chez sa grand-mère. Elle décide de partir retrouver, à Parme, les souvenirs de ces lectures et de son ami Léo.
Heureusement, l’écriture fluide, naturelle de Michèle Lesbre atténue la lourdeur de toutes les citations de pièces de théâtre, metteurs en scène, écrivains et autres… J’ai reposé ce livre déçue de n’avoir pu retrouver les univers du Canapé rouge, d’Écoute la pluie, de La petite trotteuse, de Chemins.

Martine


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ McEWAN, Ian. – Le cafard / traduit de l'anglais par France Camus-Pichon.

Gallimard. – 16 €
Coup de coeur

Un cafard appelé Jim Sams se réveille dans le corps du premier ministre britannique. Sa mission ? Réduire à néant l’économie du pays ! L’auteur aborde le thème du Brexit avec beaucoup d’humour.
Satire politique très intéressante, on ne peut s’empêcher de penser à La métamorphose de Kafka. L’humour anglais est au rendez-vous dans la lignée des Monty Python. Lecture jubilatoire.

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ McGUINNESS, Patrick. – Jetez-moi aux chiens / traduit de l'anglais par Karine Lalechère

Grasset. – 23 €
Coup de coeur

À première vue cela ressemble à un roman policier. Il y a le meurtre d’une jeune femme et tout de suite un suspect, un voisin, M. Wolfram, professeur solitaire et « excentrique », amateur d’opéras et de films scandinaves... Un duo de flics parfaitement dissemblables est chargé de mener rapidement l’enquête. Car le suspect est tout de suite la proie d’une journaliste à sensations et d’un emballement médiatique. Nos flics, Gary et Prof, sont embarrassés par leurs présupposés et confrontés à leur propre passé ; Prof surtout, qui ne dit pas avoir connu M. Wolfram comme le seul professeur intègre et humain dans la public school où il a été pensionnaire.
Une construction complexe nous mène de souvenirs en méditations, considérations sur l’époque, dénonciation d’un système d’éducation pervers, manipulation de l’opinion publique par les tabloïds et son amplification par les réseaux sociaux. Ce roman est inspiré d'une histoire réelle dont un ancien professeur de l’écrivain avait été victime. Il nous laisse une empreinte profonde.

Niveau de lecture 1
Hélène


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
PRESSBURGER, Giorgio. – Nouvelles triestines / traduit de l’italien par Pozzoli

Actes Sud. – 19,50 €

Voici sept nouvelles étranges écrites à Trieste par un romancier hongrois émigré dans cette ville italienne.
L’imaginaire devient réel, on ne sait plus trop, un vent fort fait apparaitre des fantômes, les tableaux mènent leur existence et les fils reviennent peut-être.
Livre singulier qui donne envie d’aller voir ce qui se passe à Trieste lorsque la Bora souffle sur les quais.

Marie

 


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ SÉVERAC, Benoît. – Tuer le fils

La Manufacture de livres. – 18,90 €
Coup de cœur

Roman Policier. Les relations père-fils tissent la trame de l’action sur un fond de mise en place d’un atelier d’écriture en milieu carcéral.
Mathieu Fabas a-t-il tué son père à sa sortie de prison ? Son incarcération de 13 ans avait fait suite à sa condamnation pour le meurtre d’un homosexuel. Au cœur de ce polar psychologique, par l’écriture, Mathieu livre les raisons de ce meurtre gratuit exécuté pour prouver à son père qu’il est capable de se comporter comme un homme. Sur le papier, il parvient à écrire les difficultés et brimades vécues dans son enfance avec son père, méprisant et castrateur. L’écrivain qui dirige l’atelier d’écriture l’aide à exprimer toutes ses souffrances.
Deux inspecteurs et un commissaire vont essayer d’élucider le meurtre du père en suspectant Mathieu puis en élargissant l’enquête en direction de l’environnement social du père. Ils vont comprendre la complexité de la situation grâce à des indices qui vont nous permettre, avant eux, de découvrir qui est l’assassin. Mais le suspense reste entier jusqu’à la fin.

Martine


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ SITZENSTUHL, Charles. – La Golf blanche

Gallimard. – 18 €
Coup de coeur

Un roman autobiographique bouleversant sur la tyrannie d’un père sur sa famille, vue à travers les yeux de son fils Charles.
La famille, en apparence sans histoire, deux enfants, Charles 6 ans et sa petite sœur Flora, vit en Alsace. Le père d’origine Allemande est cadre, la mère institutrice. Charles par son écriture simple nous fait vivre les humiliations, les insultes que leur fait subir son père. On assiste aux efforts sportifs émouvants qu’il fait pour plaire à son père. Il décrit l’enfermement manipulateur vécu lors des retours de promenades dominicales dans la Golf blanche. Au volant le père conduit à très grande vitesse sur les routes sinueuses des coteaux Vosgiens profitant de ce huis clos pour imposer son pouvoir et terroriser la famille. L’ambiance familiale sous tension permanente est décrite lors des chocs des semelles de bois des chaussures Birkenstock du père qu’il se plait à faire claquer lorsqu’il marche dans la maison. En grandissant, Charles va comprendre que pour se construire il va devoir résister à son père en le haïssant.
L’adulte qu’il est devenu est parvenu dans ce livre à nous faire partager ses émotions et ressentis d’enfant puis ses réflexions d’adulte.


Martine


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
TOUSSAINT, Jean-Philippe. – La clé USB

Minuit. – 17 €
À découvrir

Il s’agit d’un roman d’espionnage. Le narrateur est chef d’une unité de prospective à la Commission européenne. Une clé USB oubliée, des lobbyistes très actifs et l’aventure commence !
Un livre bien écrit, agréable. On découvre un monde insoupçonné où se mêlent prospective stratégique, bitcoins et blockchain ! Une fin un peu déconcertante, car elle est beaucoup plus introspective que l’ensemble de l’ouvrage.

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
TUCKER, Neely. – Seules les proies s’enfuient / traduit de l’anglais (américain) par Sébastien Raizer

Gallimard. – 20 €

Roman policier. Le reporter Sully (pour Sullivan) est témoin d’un meurtre de masse au Capitole. Le criminel, après avoir tué un député, sa cible principale, s’enfuit. Le journaliste va être contacté par le meurtrier, ce qui va lui permettre de mener une enquête parallèle à celle de la police.
Le roman démarre sur les chapeaux de roues et augure bien de la suite qui s’avère au final décevante. L’auteur n’échappe pas aux clichés normatifs de la prose américaine : beaucoup de whisky, du stress, de l’agitation, un peu de vie privée entre deux appels d’un patron de presse autoritaire et surexcité, pour une lectrice française, c’est fatigant et ce n’est pas le bouquet final au cours duquel tout s’écroule (littéralement) qui peut nous tirer d’un certain ennui : trop, c’est tout simplement trop.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
VIEL, Tanguy. – Icebergs

Les éditions de Minuit. – 13 €

Jeune auteur d’une dizaine de romans, Tanguy Viel réfléchit avec beaucoup d’honnêteté sur ce que c’est que faire acte d’écrire.
Court essai en dix chapitres, très intellectuel. Il doute, il converse avec Montaigne, Freud, Virginia Woolf et d’autres. Il rend compte de cette impuissance, cette difficulté avec beaucoup de sincérité.
Même si je ne suis pas sûre d’avoir tout compris et c’est bien de ma faute, hélas...

Marie

 

Bandes dessinées

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
BARTHE, Hugues. – Mes années hétéro

Delcourt. – 27,50 €
À découvrir

Rémi nait dans les années cinquante dans une petite ville de Normandie. Après une brève histoire d’amour avec un camarade à l’adolescence, il se fond dans les mœurs de l’époque et tombe amoureux d’une fille à 17 ans, qu’il épouse. Ils ont deux filles ensemble mais très vite, le désir pour d’autres hommes se réveille et il devient difficile de poursuivre une vie de couple.
Un album sur la vie de beaucoup d’homosexuels ayant dû se cacher parfois toute leur vie avant de pouvoir être en accord avec eux-mêmes. En se racontant, Rémi parcourt l’histoire de la libéralisation des mœurs jusqu’au mariage pour tous. Touchant, pudique, jamais dérangeant.

Niveau de lecture 2. Public adulte
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ BÉGAUDEAU, François ; GUILLARD, Cécile. – Une vie de moche

Marabout. – 25 €
Coup de coeur

Guylaine a un prénom qui rime avec vilaine… une remarque faite dans la cour de l’école suffit à s’imprimer en soi pour ne plus jamais se décoller. Guylaine intègre qu’elle est moche, elle se camoufle, trouve un nouveau souffle dans un groupe de punk où les canons sont autres puis porte ce fardeau jusqu’à ses 60 ans…
Un récit sur le danger des étiquettes qui collent à la peau toute une vie, sur le corps, le regard des autres et l’acceptation de soi qui peut prendre du temps… Le trait sépia et doux de Cécile Guillard rend chaque page douce et belle et l’on éprouve beaucoup de plaisir à regarder cette vie de moche pas si moche !

Niveau de lecture 1. Tout public
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
BORDIER, Léa. – Chers corps

Delcourt. – 19,99 €
À découvrir

12 corps, 12 autrices qui mettent en scène des témoignages et dévoilent des rapports au corps différents les uns des autres. L’anorexie, la maladie, le deuil, le combat pour exister dans son individualité… Ces histoires animent de façon positive des moyens d’accepter son corps.
Léa Bordier anime une chaîne Youtube où elle invite les femmes à parler de leur corps, ce roman graphique en est une émanation avec quelques autrices phares de la BD contemporaine comme Mirion Malle ou Daphné Collignon.

Niveau de lecture 1. Tout public
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ CRÉCY, Nicolas de. – Visa transit (tome 1)

Gallimard. – 22 €
Coup de coeur

L’été 1986, Nicolas, l’auteur, et son cousin Guy décident de partir en road trip avec la voiture qui dépérit dans le jardin de leur tante, une Visa de chez Citroën. Une fois celle-ci en état de marche, ils l’aménagent pour y dormir et partent avec l’idée qu’ils s’arrêteront là où elle rendra l’âme. De Paris en Anatolie, nous suivons leur périple à travers des pays qui ne font pas encore partie de l’Europe, au rythme des caprices de ladite Visa.
Une histoire initiatique qui replonge dans l’adolescence de ceux qui ont le même âge que l’auteur, à travers l’Europe sans l’Euro, sous la grâce du trait fin délicatement aquarellé de Nicolas de Crécy.

Niveau de lecture 1. Tout public
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
ETXEBERRIA, Martin ; ETXEBERRIA, Xavier ; TRUEBA, Aritz. – Buyan : l’île des morts

Akileos. – 29 €
À découvrir

En 1241, Alexandre Nevsky a fort à faire pour repousser à l’est la horde d’or menée par le petit fils de Gengis Khan et à l’ouest les chevaliers teutoniques. Tout à fait au Nord en Nénétsie, le jeune Maari entame un long voyage vers Buyan, l’île des morts. Cette quête est tirée des contes traditionnels russes peuplés de monstres bienfaisants et malfaisants qui côtoient les humains qui s’entretuent. Les dessins sont très évocateurs, mais l’histoire manque d’un peu de souffle et joue un peu les prolongations. Et à la fin, puisqu’il n’y en a pas vraiment, on reste sur sa faim. L’histoire en fait n’est qu’un prétexte pour évoquer les légendes et un pan de l’histoire russe.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ DHALIWAL, Aminder. – Woman World

La ville brûle. – 22 €
Coup de coeur

Les hommes ont disparu de la planète et une communauté de femmes lutte pour sa survie et celle de l’humanité. Autour de Gaia, leur cheffe qui aspire à vivre nue, c’est tout un monde qui s’exprime et tente de se réinventer.
Une histoire de 200 pages qui évolue sous forme de saynètes, de gags aux tons tantôt drôles tantôt réfléchis ou philosophiques, toujours fins. On évolue autour d’une dizaine de femmes de tous âges, de leurs contradictions et de leur auto-dérision jubilatoire grâce au trait sobre et efficace de l’autrice qui joue également avec les codes du manga dans les expressions ou les exagérations gestuelles.

Niveau de lecture 2. Public adulte
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ FAUVEL, Claire. – La nuit est mon royaume

Rue de Sèvres. – 18 €
Coup de coeur

Alice arrive dans un nouveau lycée et se fait un peu malmener par Nawel et sa bande jusqu’à ce que celle-ci la prenne sous sa protection et qu’elle lui fasse écouter Paul McCartney. C’est une révélation pour Alice qui se met à la guitare électrique et qui motive Nawel à jouer du synthétiseur. Elles fondent un groupe et sont prêtes à conquérir le monde…
Enfin un groupe de filles ! Celles que l’on aimerait voir sur scène, l’énergie de leur génération, l’amitié, une bonne histoire pour ados mais pour les plus grands aussi. Claire Fauvel met tout son talent à raconter un binôme de filles après avoir brillé dans la biographie de Phoolan Devi et la Biographie de Catherine.

Niveau de lecture 1. Tout public
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ FUJII, Kei ; HIRAI, Cocoro. – Les temps retrouvés (tome 1)

Ki-oon. – 15 €
Coup de coeur

Le centre Gin est une maison de retraite au sein de laquelle sont organisées des activités créatives de jardinage, chant… Ippei, retraité, participe avec ses deux amis à certaines activités et rencontre Kotoko. Leurs solitudes trouvent un écho, tous les deux veufs, ils tentent de réinventer leur avenir.
L’amour n’a pas d’âge, il n’y a pas d’âge pour l’amour… l’histoire aborde avec justesse les sentiments naissants entre deux personnes quel que soit leur âge. Chaque lecteur pourra ainsi s’identifier à cette histoire d’amour qui, elle aussi, est empreinte d’embuches et placée sous le joug du temps. Un manga proposé dans le sens de lecture occidental et tout en couleurs aquarellées, plus d’excuses pour ne pas s’y plonger !

Niveau de lecture 1. Tout public
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
GIL, Esther ; PATURAUD, Laurent. – Mata Hari

Daniel Maghen. – 16 €
À découvrir

Mata Hari a été fusillée en 1917 au terme d’un procès qui l’a condamnée pour espionnage au profit de l’ennemi allemand. Ayant été initiée aux danses indiennes lorsqu’elle avait vécu à Java avec son premier mari, Mata Hari devient une sulfureuse courtisane à Paris. Elle a sans doute été manipulée par les services secrets français et sert de bouc émissaire dans une période trouble.
Les deux auteurs nous livrent une histoire bien romantique de Mata Hari en en faisant une femme sans doute plus vertueuse qu’elle ne le fût, une magnifique beauté… Le dessin et les décors fabuleux de Paturaud siéent bien à l’image que les auteurs donnent d’elle.

Niveau de lecture 1. Tout public
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
GODART, Fleur ; SAINT-LÔ, Justine. – Accouche !

Marabout. – 22 €
À découvrir

Témoignages de femmes, de couples attendant un enfant de la conception à la délivrance. Les différents moyens de mettre au monde son enfant, de la césarienne de convenance à la naissance à domicile sont évoqués et permettent d’être renseignés sur les projets de naissance.
Les autrices ont donné la parole à des parents, des femmes, des soignants qui vont (ou font) vivre une naissance. Pas de tabou ni dans les mots ni dans le dessin crayonné couleur qui rend légers des gestes obstétricaux parfois aussi difficiles à voir qu’à supporter ! Un documentaire en couleurs qui ne juge pas.

Niveau de lecture 2. Public ado-adulte
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
KOTLAREK, Thomas ; ONFRAY, Michel ; JEF. – Une histoire de France. (Tome 1 La dalle rouge et tome 2 Mystérieuses barricades)

Le Lombard. – 14,99 € le tome
À découvrir

Lyon à peu près de nos jours : le vidéaste Romain Vischère a malencontreusement filmé un attentat qui s’est déroulé au cœur de Lyon. On l’accuse d’être complice des tueurs. Un avocat engagé par son père, célèbre intellectuel, découvre peu à peu l’histoire de cette famille lyonnaise et par la même occasion le Lyon de la seconde moitié du 20ème siècle.
Malgré les nombreux retours en arrière, on suit assez bien le fil de cette fiction. Les références historiques et culturelles sont légion, pour certains ce sera un petit coup de blues nostalgique sur une jeunesse passée. En outre, c’est si agréable de se promener dans la cité lyonnaise par BD interposée. On reconnaît bien les endroits typiques de cette belle ville. Cela nous change des pavés parisiens.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ METTER, Christian de. – Couleurs de l’incendie / d'après le roman de Pierre Lemaitre

Rue de Sèvres. – 24 €
Coup de coeur

Paris 1927, Madeleine enterre son père et devient l’héritière d’un empire financier, la banque Péricourt. Le même jour, son fils Paul se jette par la fenêtre et s’écrase sur le cercueil de son grand-père, ce qui le laissera handicapé. Les conspirations naissent autour de Madeleine afin de la ruiner mais celle-ci ne se laissera pas abattre pour autant.
Récit magistralement dessiné d’après le roman de Pierre Lemaitre, deuxième volet de la trilogie commencée par « Au revoir là-haut ». L’intrigue est complexe au premier abord mais une fois le décor posé, la cupidité humaine éclate et est sublimée par le trait, les plans, les couleurs de Christian de Metter.

Niveau de lecture 1. Tout public
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
NOURI, Milad ; ZHENG, Tian You. – Bienvenue en Chine

Delcourt. – 17,95 €
À découvrir

Cette BD nous semble étrangement d’actualité : Milad Nouri raconte comment il s’est installé en Chine, comment il y a créé une entreprise d’import-export tout en s’initiant à la culture chinoise. Ecrit en 2019, aujourd’hui il aurait peut-être observé un peu plus de recul sur son parcours, car cet homme est littéralement enthousiasmé par ce pays : il est vrai qu’il y a fait fortune, on peut le comprendre. Mais c’est à lui, entre autres, que l’on doit l’afflux d’objets « made in China » déversé en Europe.
Cette BD est surtout intéressante pour la description de la Chine et des Chinois, un peuple soumis et respectueux de l’ordre établi, une porte ouverte à la robotisation de cette société. Les dessins sont efficaces mais présentent le héros comme un éternel adolescent.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
SACCO, Joe. – Payer la terre : à la rencontre des premières nations des territoires du Nord-Ouest canadien

Futuropolis. – 26 €

Il s’agit d’une enquête sur les tribus du Nord canadien classée en 6 chapitres, mais sans titre ce qui n’en facilite pas la compréhension.
La démarche est louable mais l’auteur se présente davantage en illustrateur qu’en dessinateur de BD. Les personnages sont statiques tandis que les commentaires et les témoignages sont abondants et parfois verbeux. L’auteur a voulu trop démontrer et a utilisé pour cela pas moins de 264 pages. Je me suis forcée à le lire jusqu’au bout.

Pour public motivé.
Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ TAMAILLON, Stéphane ; HORVILLER, Priscilla. – La baronne du jazz

Steinkis. – 20 €
Coup de coeur

Pannonica de Koenigswarter est une aristocrate apparentée à la famille Rothschild qui fuit la guerre en 1940 avec ses enfants et arrive à New York, puis repart aider son mari affecté en Afrique du Nord. Une fois la guerre terminée, son mari nommé ambassadeur en Norvège, puis au Mexique, Pannonica s’ennuie, divorce et s’installe à New York où elle redécouvre la musique noire américaine. Elle devient l’amie des plus grands musiciens de l’époque : Dizzy Gillespie, Charlie Parker et Thelonious Monk qu’elle soutiendra envers et contre tous.
Une biographie de femmes comme on les aime. Celles qui nous permettent de rêver notre vie, qui suivent avec entêtement leurs envies et leur cœur avec générosité. Une femme forte remise à l’honneur, à découvrir sous des traits dynamiques et qui réussissent le tour de force de peindre la musique.

Niveau de lecture 1. Tout public
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ VOLOJ, Julian ; MOSDAL, Soren. – Basquiat

Soleil. – 18,95 €
Coup de coeur

Jean-Michel Basquiat est un peintre emblématique de la scène new-yorkaise de la fin des années 1970, début 1980. Le foisonnement artistique d’une époque qui mêle la musique punk, rock, jazz, hip-hop à l’art pictural se retrouve dans l’art de Basquiat, de Keith Haring ou d’Andy Warhol qui se rencontrent et créent de concert. Basquiat rencontre très vite le succès mais plonge également dans tous les excès. Il meurt d’overdose à 27 ans et marque le XXème siècle de son génie.
Les auteurs nous plongent dans l’univers du peintre en racontant brièvement les prémices de sa vocation pour entrer dans sa courte vie créative assaillie par les démons intérieurs. Démons qui prennent la forme des êtres que l’on retrouve dans les peintures de Basquiat. Traits expressifs, couleurs vives, le rendu pop de l’album est très réussi.

Niveau de lecture 1. Public adulte
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
WALDEN, Tillie. – Sur la route de West

Gallimard. – 24,50 €
À découvrir

Alors que Lou part avec sa caravane rejoindre ses grands-parents, elle prend Béa en stop. Les deux jeunes filles peinent à s’entendre puis vont vivre un road trip initiatique à la rencontre d’elles-mêmes et des failles de leur passé…
L’histoire commence dans le réel puis prend un tour onirique déroutant qui permet d’aborder les thèmes difficiles de l’homosexualité et du viol. On retrouve le talent de l’autrice et ses thèmes de prédilection qui sont l’enfance, l’adolescence, les rapports familiaux et les épreuves, le tout empreint d’un doux féminisme.

Niveau de lecture 2. Tout public
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
YERLES, Jean André. – Legio patrio nostra. (tome 1 : Le tambour)

Glénat. – 14,50 €

Casimir, fils de prostituée et Dino, de père et mère inconnus, grandissaient dans les rues de Lyon au milieu du 19ème siècle. À la suite d’une rixe, ils doivent fuir à Marseille où ils sont embauchés par une bande de malfrats pour laquelle ils volent et tuent les honnêtes bourgeois. De fil en aiguille, Casimir est contraint de s’engager dans la légion étrangère. L’aventure ne fait que commencer…
Cette histoire présente une quantité de rebondissements, le rythme est vif et le personnage sympathique. Le contexte historique est bien documenté.
On attend la suite avec impatience.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ ZUTTION, Quentin. – Touchées

Payot. – 21,80 €
Coup de coeur

Lucie, Tamara et Nicole font connaissance lors d’un atelier d’escrime un peu particulier. Toutes trois ont vécu des violences physiques ou psychologiques qui les ont marquées à jamais. Cet atelier, encadré par un coach, est un lieu de résilience qui propose à chacune de faire face, se battre, répondre aux coups, se dépasser afin de retrouver la confiance enfouie en chacune d’elles.
Un sujet délicat abordé avec justesse tant dans le scénario que par un graphisme vivant, léger, doux et fort à la fois. Un album juste, en équilibre, très réussi !

Niveau de lecture 1. Public adulte
Élodie

Documentaires et essais

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
BRUSSET, Christophe. – Vous êtes fous d’avaler ça ! Un industriel de l’agroalimentaire dénonce

Flammarion document. – 19 €

Dirigeant au sein de groupes internationaux, l’auteur a décidé de briser la loi du silence et de dévoiler au grand jour les arnaques sur l’alimentation. Il explique comment les fraudeurs utilisent des techniques toujours plus inventives pour fournir aux industriels des matières premières toujours moins chères. La loi de l’offre et de la demande… mais au final c’est le consommateur qui trinque. Après cette lecture vous réfléchirez à deux fois avant d’acheter des produits alimentaires, surtout ceux qui sont ultra transformés.

Niveau de lecture 1. À lire absolument
Nathalie

(Présent uniquement en version adaptée livre audio DAISY dans les collections de la MDJ)


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ GRAS, Cédric. – Alpinistes de Staline

Stock. – 20,50 €
Coup de coeur

Cédric Gras nous raconte sa quête pour reconstituer la vie des frères Evgueni et Vitali Abalakov, nés en Sibérie et pionniers de l’alpinisme russe dans les années 30, avant que l’un d’eux ne se trouve pris dans les purges staliniennes.
L’auteur alterne avec art, au présent, le récit de son enquête et celui de la vie des deux frères, plongeant ainsi le lecteur dans la Russie d’hier et d’aujourd’hui. De sources parfois arides (rapports officiels et secrets, discours propagandistes), parfois émouvantes (carnets personnels, témoignages), et en comblant les manques par sa connaissance profonde de ces territoires et de leurs populations, Cédric Gras tire le récit de deux existences faites d’exploits, de drames, de liberté et de courage.
Facile à lire et instructif, poignant et drôle, le texte ne manque pas non plus d’un certain souffle poétique, comme dans ces quelques lignes : « Une première équipe gagne l'Asie centrale en mai. Evgueni en est, allongé dans un wagon brûlant, escorté par les taïgas, les steppes et les déserts. ». À dévorer.

Niveau de lecture 1
France


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
LOPEZ, Jean ; OTKHMEZURI, Lasha. – Barbarossa : 1941, la guerre absolue

Passés composés. – 31 €

Cette somme de 956 pages retrace en détail l’invasion allemande jusqu’à 50 km de Moscou. L’ouverture des archives russes permet aux auteurs d’évoquer avec précision les efforts acharnés des soviétiques pour défendre leurs pays malgré une impréparation et un défaut de formation stratégique. Ce document révèle aussi les vrais causes de l’échec de l’opération Barbarossa : sous-estimation de l’adversaire, défaillances pourtant prévisibles de la logistique dans ce pays immense. L’hiver russe est moins responsable de cet échec que l’impossibilité de l’intendance à faire parvenir en des délais raisonnables vivres, matériels et carburant.

Public motivé
À conseiller absolument aux personnes intéressées par cette période historique.
Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
MAUPASSANT, Guy de – En l’air et autres chroniques d’altitude

Les éditions du sonneur. – 6,50 €

Avec une belle préface de Sylvain Tesson, ce petit livre léger comme l’air est tout à fait charmant et instructif.
On apprendra que Gay-Lussac en 1802 volait déjà à 3000 m, que Nadar avait photographié Paris depuis un ballon en 1858, et que Maupassant avait eu le privilège d’un aérostat baptisé Le Horla. On était sûr, avec lui, d’avoir de belles chroniques dans les journaux de l’époque. Il s’envolera donc deux fois, en 1887 et 1888 depuis l’usine à gaz de La Villette (en plein Paris), pour la Belgique et pour la Seine et Marne.
Ses chroniques sont documentées, alertes, que du bonheur !

Marie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ SCHWARTZ, Violaine. – Papiers

P.O.L. – 17,90 €
Coup de coeur

Ce récit regroupe les témoignages des demandeurs d’asile et de personnes qui les accueillent et les aident. En creux, se dessinent les discriminations et les exactions envers les populations qui, dans leurs pays, n’ont pas la chance d’appartenir à la communauté dominante. On y découvre aussi l’inhumanité d’une administration sourde et aveugle et d’une réglementation européenne absurde.

À lire absolument.
Françoise

(Déjà chroniqué au printemps : coup de cœur aussi.)