Romans et nouvelles

 

Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ ABBO, Lionel. – Pour que le jour de votre mort soit le plus beau de votre vie

Plon. – 17 €
Coup de cœur

Adolphe Goldstein travaille aux pompes funèbres et pour diversifier son activité, il propose aux clients de choisir le moment de leur mort et une mise en scène originale.
Il s’agit d’un premier ouvrage, un texte décapant et beaucoup d’humour noir. L’ensemble est très drôle malgré le contexte qui provoque chez le lecteur une certaine réflexion.

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ AMADOU AMAL, Djaïli. – Les impatientes

Éditions Emmanuelle Colas. – 17 €
Coup de cœur

Cette histoire est inspirée de faits réels.
Ramla, qui avait un projet pour son avenir et l’idée d’épouser son fiancé, est arrachée à son amour pour être mariée de force par son père à un voyou, fainéant et violent. Sa sœur Hindou deviendra la deuxième épouse d’Alhadji Issa, une union très mal acceptée par Safira, la première épouse qui est en place depuis vingt ans. Celle-ci voit d’un mauvais œil la petite jeune qui arrive. Elle fera tout ce qui est en son pouvoir pour évincer sa rivale. Le maître mot PATIENCE (Munyal), servi à toutes les sauces, est un alibi derrière lequel se cachent les abus sexuels et la violence morale. Quoi qu’elles fassent ou disent, les femmes seront de toute façon considérées comme responsables.
Ce livre, autobiographique, nous dévoile les conditions de la femme au Sahel. Mariage forcé, viol conjugal, polygamie, tout cela semble logique !!!

Ce livre a obtenu le Prix Orange du livre en Afrique, puis le prix Goncourt des lycéens en 2020.

Un livre important à lire.

Nathalie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
BÉGAUDEAU, François. – Un enlèvement

Verticales. – 18 €

Une famille bourgeoise parisienne en vacances est installée à Royan. Tout y est : mère spécialiste en communication, fille virtuose en piano, père hyper sportif et infidèle, et le petit dernier qui refuse l’apprentissage de la lecture !
Pour moi deux solutions : soit je suis passée « à côté » de ce livre, soit cette accumulation de clichés m’a profondément ennuyé !

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ BROWAEYS, Louise. – La dislocation

HarperCollins. – 17 €
Coup de cœur

Roman féministe dont un des thèmes majeurs est une plongée au cœur de la maladie psychiatrique. En employant la première personne du singulier, l’auteur nous oblige à vivre avec la narratrice l’épuisante recherche de sa mémoire perdue mais surtout l’angoisse de ne plus savoir qui elle est. Elle va être aidée, à sa sortie d’une longue hospitalisation en hôpital psychiatrique, par un voisin de son immeuble qu’elle appelle K. Celui-ci est un étranger pour elle, il a un fils de 4 ans Aurélien. Pour provoquer un déclic vers la recherche de son identité, la jeune femme va recourir à des expériences sexuelles. Cette redécouverte de son corps n’étant pas suffisante, elle va partir à la découverte de son histoire familiale sur fond écologique. Le pathétique de toutes ces recherches va nous faire vivre les conséquences de la maladie mentale dans la vie de tous les jours. Enfin c’est K qui, contre l’avis des médecins, révèlera à la jeune femme son vrai nom et l’origine probable de ses troubles mentaux.
Roman qui se lit facilement malgré les sujets angoissants qu’il aborde.

Martine


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
CAMPOS, Cristina. – Le parfum des citronniers / traduit de l'espagnol par Anaïs Goacolou

Charleston. – 22,50 €

Deux sœurs originaires de Majorque se retrouvent après une longue séparation due à des différents familiaux. Elles doivent voir le notaire car elles ont hérité d’un ancien moulin. Elles ne connaissent pas leur donatrice. Pourquoi sont-elles devenues ses héritières ?
Les sœurs sont très différentes l’une de l’autre : Marina est médecin gynécologue MSF en Ethiopie, Anna, femme au foyer mal mariée, n’a jamais quitté Majorque.
Retrouvailles pas toujours faciles…
Un peu long, un peu compliqué.
Thème de la liberté des femmes pour choisir leur destin.

Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
CARPENTER, Lea. – Rouge, blanc, bleu / traduit de l'américain par Anatole Ponce-Reumeux

Gallmeister. – 23 €

Noël meurt dans un accident de ski en Suisse la veille du mariage de sa fille Anna. Celle-ci va découvrir peu à peu un aspect secret de la vie de son père, qu'elle croyait homme d'affaires new-yorkais talentueux. Un étranger, qui se dit ancien collègue de Noël, lui remet une clé USB qui lui révèle ses activités d'agent de la CIA. Mais l'agence intervient très loin dans la vie de ses agents et celle de leur famille. Et cela va bouleverser sa vie et celle de son époux, jeune homme à l'avenir politique plein de promesses.
Ce n'est aucunement un roman d’espionnage ni même à suspense. Anna qui vivait en symbiose avec ce père très présent depuis l'abandon de la mère doit comprendre par elle-même qui il était, sans pouvoir rien partager de ses interrogations, ses peurs, sentant peser sur son couple une surveillance occulte. Un roman subtil qui dit la part d'incommunicabilité entre les êtres les plus proches.

Un livre intéressant à lire.

Niveau de lecture 1
Hélène


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ EINAR MÁR GUÓMUNDSSON. – Un été norvégien / traduit de l'islandais par Eric Boury

Zulma. – 21 €
Coup de cœur

Été 1978, deux jeunes islandais s’affranchissent de leur île pour partir en Norvège. Ils vont trouver à Oslo le genre de vie qu'ils recherchent : la liberté, amis bohèmes, bière en vente libre, drogue pour l'un, littérature pour l'autre. C'est la génération hippie, ils sont jeunes, beaux, costauds et pleins d'idéaux. Afin de poursuivre leur voyage, ils travaillent dur dans les montagnes norvégiennes, sur des chantiers difficiles. Puis ce sera, accompagné de son amoureuse, pour le futur écrivain, la découverte de l’Italie, la Sicile et la Grèce.

Ce roman initiatique est écrit avec beaucoup de réalisme, d'humour et de respect.

Marie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ HOCHET, Stéphanie. – Pacifique

Rivages – 16 €
Coup de cœur

Sur un porte-avion, un aviateur japonais Kaneda s’apprête à mourir pour son pays en 1945. Il le sait, sa mission est un sacrifice, il y est préparé depuis sa naissance mais à l’instant précis du passage à l’acte un grain de sable va gripper le destin de ce kamikaze.
J’ai beaucoup aimé ce livre, la description des coutumes japonaises est très intéressante. Le personnage principal, formaté pour un suicide dès l’enfance, doute ! On ressent une profonde empathie pour Kaneda.

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ INOX, Joseph. – Chambre 413

éd. du Masque. – 21,50 €
Coup de cœur

Cet écrivain anglais, qui a été aussi comédien, propose ici un roman policier ingénieux à plus d’un titre : un scénario qui tourne autour de deux histoires, lesquelles finissent par se rejoindre, un inspecteur qui cherche à fuir ses démons et une approche de la violence et de ses conséquences. Il aborde aussi un sujet original : la disparition volontaire, pour diverses raisons, de certains individus et leurs changements d’identité.

Très bon roman policier.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ JON KALMAN STEFANSSON. – Lumière d'été, puis vient la nuit / traduit de l'islandais par Éric Boury

Grasset. – 22,50 €
Coup de cœur

On commence à lire la chronique d'un petit village islandais pris dans la nuit de l'hiver, si petit qu'il n'a « ni église ni cimetière », mais de petits événements modifient la donne : un directeur d'entreprise prospère se passionne pour l'observation astronomique et se retire du monde, un fermier se laisse tenter par une aventure avec sa voisine et rien ne sera plus comme avant, un jeune homme sensible et solitaire devient policier, les femmes, qu'elles soient gardiennes des bonnes mœurs ou tentatrices, ont un rôle important... Tous ces personnages, aussi petits, insignifiants qu'ils soient, sont animés de désirs, de peurs, de passions qui les font communiquer avec l'immensité de l'univers.
Ici, le lyrisme se nourrit des trajectoires les plus humbles.

Niveau de lecture 1
Hélène


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ LAURAIN, Antoine. – Le service des manuscrits

Flammarion. – 18 €
Coup de cœur

Le service des manuscrits est chargé de la lecture des différents ouvrages déposés chez les éditeurs. Violaine Lepage est une éditrice très connue et va découvrir un livre atypique : les fleurs de sucre.
Une enquête policière, un secret enfoui, ce livre nous tient vraiment en haleine. Bien écrit et bien ficelé, la lecture est très agréable. Très bon roman à conseiller.

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
LE CARRÉ, John. – Retour de service

Seuil. – 22 €
À découvrir

Nous sommes en plein Brexit et l’ex-agent Nat dirige le refuge qui s’occupe particulièrement du département Russie. Il travaille avec une nouvelle recrue Florence et fait la connaissance d’un personnage ambigu Ed au cours d’une partie de badminton.
Roman d’espionnage intéressant, dernier ouvrage de cet auteur prolifique qui vient de nous quitter. Une réflexion géopolitique pour le lecteur et un livre agréable à lire.

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ McEWAN, Ian. – Une machine comme moi / traduit de l'anglais par France Camus-Pichon

Gallimard. – 22 €
Coup de cœur

Nous sommes en 1982 à Londres, les Beatles sont au complet, les Anglais ont perdu les Malouines et Alan Turing est en vie ! Le président français s’appelle Georges Marchais. Charlie achète un androïde « Adam » qui possède une intelligence artificielle et va tomber amoureux de sa petite amie Miranda.
Dans ce roman complètement décalé, politique et philosophie se mêlent. Charlie incarne à merveille le personnage du perdant, les robots se suicident, on nage avec bonheur dans l’humour noir. Après le Cafard, Ian McEwan nous fait de nouveau rire. C’est génial !

Niveau de lecture 1
Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ NOUI, Tarik. – Vous êtes jeunes, vous êtes beaux

Inculte-Dernière marge. – 8,90 €
Coup de cœur

Retraité, Lucius Marnant n’arrive pas à joindre les deux bouts malgré une vie de travail. Par nécessité financière, il se lance dans des combats clandestins de boxe, à mort souvent, entre vieillards. Il finit par prendre goût à l’ambiance et aux gains.
Des phrases courtes. Un roman à la fois déprimant et doté d’un certain humour.

Chantal


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ PELOT, Pierre. – Ailleurs sous zéro : nouvelles

Ed. Héloïse d'Ormesson. – 16 €
Coup de cœur

Des « nouvelles » de Pierre Pelot dans les Vosges, encore noires, grises, jamais froides mais bouillonnantes de vies multiples. Des personnages toujours « crus » sous une plume piquante à ravir. Du Pelot grand cru, inimitable.

Martine


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
SMITH, J.P. – Noyade

Gallimard. – 20 €
À découvrir

Joey, 8 ans, est placé pour l’été dans un camp de vacances par ses parents en instance de divorce. Quelques jours avant la fin, le moniteur de natation jette l’enfant à l’eau qui panique. Il l’emmène alors sur un ponton au milieu du lac, pensant qu’il allait se débrouiller pour rentrer et puis l’oublie. Dans la soirée, on s’inquiète, Joey n’est plus sur son ponton, il a disparu. Plusieurs années plus tard, l’ancien moniteur devenu patron d’une entreprise immobilière est victime de harcèlements répétés. Joey serait-il revenu pour se venger ?
La principale qualité de ce roman policier réside dans un suspense soutenu jusqu’à la fin. C’est une lecture de détente à réserver pour les vacances, à un moment où l’on n’a pas trop envie de réfléchir.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
THUOT, Marie-Ève. – La trajectoire des confettis

Ed. du sous-sol. – 22,90 €
À découvrir

Xavier, barman à Montréal, tombe amoureux d’une mystérieuse inconnue qui lui commande « trois cerveaux », tient un discours résolument féministe et oublie derrière elle un foulard à paillettes. Au fil des chapitres, à diverses époques et en divers lieux, entrent en scène des personnages qui ont tous un lien de parenté avec Xavier et un rapport particulier au sexe : de son arrière-arrière grand-mère à la sexualité hyperactive à sa nièce qui milite pour l’extinction volontaire de l’espèce humaine, en passant par son frère et sa belle-sœur en couple « ouvert », toute une galerie de personnages qui repoussent très loin les normes sociales. Parmi eux, Xavier le sentimental détonne, et pourtant… rien n’est aussi simple qu’il n’y paraît.
Cerveaux, fœtus, paillettes ou confettis… des motifs qui reviennent tout au long du livre et composent un étrange tableau de la condition humaine : une espèce minée par les rapports de domination, semblant vouée à l’autodestruction, mais où l’amour persiste…
Un premier roman ambitieux mais parfaitement maîtrisé. Facile à lire et bien construit, il n’égare jamais son lecteur, qui se plaît à regrouper tous les morceaux du puzzle.

Niveau de lecture 1
France


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ VIGAN, Delphine de. – Les gratitudes

Lattès. – 17 €
Coup de cœur

Michka, résidente en EHPAD, est atteinte d’aphasie : elle ne trouve plus les mots pour s’exprimer. Elle qui était correctrice dans des maisons d’édition, bafouille et bégaie. Elle est pourtant très lucide sur son état général de personne âgée dépendante, qui dit avec philosophie, ou pragmatisme, ou résignation, selon les jours, que vieillir c’est apprendre à perdre. C’est le jeu. Alors elle joue encore, pendant les exercices que lui propose Jérôme l’orthophoniste, même si elle sait qu’elle va perdre, car il vaut mieux gâcher sa vieillesse que n’en rien faire.
Une histoire ordinaire racontée dans un style tout simple. Mais c’est tellement mignon, tellement sympathique, tellement instructif. Les choses simples sont souvent les plus belles.

Jean-Pierre


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
WANNOUS, Dima. – Ceux qui ont peur

Gallimard. – 21 €

Suleyma et Nassim se rencontrent dans la salle d’attente d’un psychiatre à Damas à la fin du XXe siècle, avant la guerre.
Témoignage sur l’horreur de la folie syrienne et en même temps sur la folie de Suleyma, jeune femme perturbée et sous Xanax.
Difficile à lire. Entrecroisements de réflexions sur la violence de la guerre et d’extraits du roman écrit par Nassim (dont Suleyma dit qu’il l’a pillée, mais est-ce la vérité ?). Certains ont adoré ce roman, pas moi !

Chantal

 

Théâtre


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
MONTALBETTI, Christine – La conférence des objets

P.O.L. – 15 €
À découvrir

Une boîte à couture fait son inventaire au fil des chapitres, regrettant parfois de ne pas être une boîte de peintures.
Un parapluie angoissé par une probable perte de sa propriétaire se rêve cerf-volant.
Une petite pierre œil de tigre cherche avec nostalgie ses origines dans les pays lointains pendant qu’une jolie lampe aimerait bien avoir une vie sexuelle.
Quant au pèle-pomme, il se pose des questions métaphysiques : est-il gadget, progrès ou être absurde ?
Ce beau petit livre a été monté en pièce de théâtre au Studio de la Comédie Française en 2019.

Marie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
REZA, Yasmina. – Anne-Marie la Beauté

Flammarion. – 12 €
À découvrir

Anne-Marie, une ancienne actrice, évoque son passé, son enfance à St Sourd dans le Nord, ses liens avec son amie Gigi, Giselle Fayole. Son parcours est classique, elle monte à Paris mais à l’inverse de Gigi le succès ne sera pas au rendez-vous.
Ce monologue a été présenté au théâtre en 2020 à Clichy. Anne-Marie s’adresse à une journaliste ; le texte est caustique et aborde la vieillesse, la désillusion face à une carrière médiocre, une vie passée dans l’ombre. Tout est résumé dans une phrase : « Tout ça pour ça !! ». Livre très bien écrit et puissant.

Niveau de lecture 1

Chantal

Essais et documentaires


 
Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
ALLEN, Woody. – Soit dit en passant

Stock. – 24 €

L’autobiographie de Woody Allen m’a beaucoup déçue. On y cherchera en vain des explications sur ses créations que ce soit ses scénarii ou ses films. Par contre, il s’épanche beaucoup sur ses manies, phobies, multiples liaisons et bien sûr sur ses déboires avec Mia Farrow.
Au fond, il prend le lecteur pour son psychanalyste. Sa personnalité autocentrée et son autodérision passent mal à l’écrit. Le charme habituel n’opère pas. Il est possible aussi qu’il ne soit plus très en forme ? Il a tout de même 85 ans !

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
BORIS, Hugo. – Le courage des autres

Grasset. – 17 €
À découvrir

Écrit à la première personne, cet essai développe une réflexion sur le courage et la lâcheté de chacun d’entre nous lorsque nous sommes confrontés à des agressions sur la voie publique. Ces violences sont légion à Paris et plus particulièrement dans le métro. L’auteur se demande pourquoi une personne aura le courage d’intervenir et non les autres, même si elles sont plusieurs. L’auteur se tourmente face à ses propres réactions, toujours décevantes alors qu’il est sportif et entraîné aux sports de combat. Mais, finalement, après plusieurs tentatives, il finira par triompher de ses peurs. Au passage, les incidents décrits dans le RER, mis bout à bout donnent une vision apocalyptique du Paris souterrain.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ CHEVILLARD, Éric. – Monotobio

Minuit. – 17 €
Coup de cœur

12 jours avant le confinement de Mars 2020, Chevillard nous donne à lire ce petit livre. Quelle chance de pouvoir s’évader dans la vie charmante, tumultueuse et familiale de cet auteur prolifique.
C'est un livre bavard, étourdissant, fait de pensées en ricochets.
On en reste ébloui par tant d'ingéniosité à nous montrer la vie et la société comme elle va mal, parfois, avec des petits bonheurs et beaucoup de questions sans réponses.

Marie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ FRAIN, Irène. – Un crime sans importance : récit

Seuil. – 18 €
Coup de cœur

Récit sur les suites du meurtre atroce dont la sœur de l’auteur a été victime. Mais aussi les souvenirs d’enfance communs vécus avec sa sœur. Très proches dans leur jeunesse, elles n’avaient plus eu de contacts à l’âge adulte. Était-ce dû à l’ambiance familiale suite à la naissance non désirée d’Irène et les conséquences du rejet maternel qu’elle subissait ? Sa sœur, qui réussissait tout ce qu’elle entreprenait, était sa « fée marraine » et l’exemple qu’elle allait chercher à suivre par la suite. C’est pourquoi Irène Frain n’accepte pas que cette mort sordide soit l’objet d’une enquête policière qui piétine. Au bout de 14 mois, elle se sent impuissante face au manque d’information, ses avocats et la justice lui expliquant qu’il est nécessaire d’attendre encore. Devant ces silences ainsi que devant l’absence de réponse des enfants de sa sœur à ses sollicitations, elle décide de mettre en lumière les notes prises sur ses carnets lors de ses insomnies.
Par des mots simples, des phrases courtes, Irène Frain fait ce récit en décrivant le contexte social du crime qu’elle qualifie de « sans importance ».

Martine


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ LABRO, Philippe. – J’irais nager dans plus de rivières

Gallimard. – 20 €
Coup de cœur

Philippe Labro nous livre les grandes rencontres de sa vie, et elles sont multiples ! Des gens qu’il admire ou qu’il a rencontré, qui ont été des mentors ou sont devenus des amis intimes. Un chapitre est consacré à chaque personnage, avec une exergue, des citations à foison (ça passe de Victor Hugo à Gorbatchev, de La Fontaine à Churchill, de Goethe à Johnny Halliday, etc.) et des commentaires argumentés, à la manière d’un essayiste, des réflexions personnelles comme pour un grand reportage, des conclusions intimes, d’un érudit et d’un poète, qu’il est tout à la fois.
J’ai adoré ce bouquin !

Jean-Pierre

Bandes dessinées


 
Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
ALDEGUER, Hélène. – Ce qui nous sépare

Futuropolis. – 18 €
À découvrir

Les tribulations d’un jeune étudiant venant de Tunisie qui a obtenu une bourse pour étudier en France. Il a une petite amie française mais a des difficultés à supporter la différence que la société française fait entre les non européens et les « blancs » : clivage entre les expatriés et les immigrés, les contrôles de police ciblés, les files d’attente devant la préfecture pour obtenir chaque année un titre de séjour, etc… Un des cousins de cet étudiant, ne pouvant passer en France légalement, meurt en tentant la traversée de la méditerranée.
Un excellent tableau de la condition d’immigré en Europe.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
COULON, Michel ; MARDON, Grégory. – La femme papillon

Futuropolis. – 21 €
À découvrir

Un auteur de BD en mal d’inspiration est sommé par son éditeur de se trouver un nouveau scénario avec un super héros. Ce sera la femme papillon. Et cela fonctionnera si bien qu’elle va s’emparer de son auteur et se transformer en héroïne véritable.
Entre science-fiction et BD sentimentale, une BD plaisante à lire ; des dessins efficaces qui pastichent les comics américains en moins agressif.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ CY. – Radium girls

Gélnat. – 22 €
Coup de cœur

Aux Etats-Unis dans les années 20, le radium fait son apparition dans la vie industrielle et quotidienne. Il est utilisé dans les crèmes, les textiles et dans les cadrans de montre qu’il rend phosphorescents. Grace, Mollie, Katherine et Edna sont des jeunes filles employées de l’United State Radium Corporation où elles passent leurs journées à peindre des cadrans de montres au radium, en lissant leur pinceau du bout des lèvres afin de conserver sa précision. Peu à peu, elles s’empoisonnent, victimes de douleurs dentaires et articulaires…
Tirée d’une histoire vraie, cette BD au dessin anguleux et au crayonné en dégradé de violet, nous raconte l’insouciance de la jeunesse féminine, les années 20, et le début de la reconnaissance des risques liés à la course au profit.

Tout public

Niveau de lecture 1
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
FIOR, Manuele. – Celestia

Atrabile. – 30 €
À découvrir

Celestia est une cité lacustre apocalyptique dans laquelle se côtoient des êtres aux prédispositions télépathiques. Les deux héros Pierrot et Dora sont en quête d’une nouvelle façon d’être au monde, sans doute.
Le récit est comme la vie, il nous porte dans un univers que l’on ne maîtrise pas, dont on connaît un peu l’histoire mais que l’on peut apprécier si l’on sait regarder, où il faut tout oublier pour réapprendre et se laisser entraîner par la beauté du trait et le paysage. Une BD onirique où il faut accepter de ne pas tout comprendre, comme dans l’art…

Tout public

Niveau 1
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ HUBERT ; ZANZIM. – Peau d’homme

Glénat – 27 €
Coup de cœur

Bianca est une jeune aristocrate italienne qui doit bientôt se marier avec un riche et jeune marchand, Giovanni, qu’elle ne connaît pas. Elle fait part à sa marraine de son regret de ne connaître son futur époux… celle-ci lui remet alors une « peau d’homme » qu’il lui suffit d’enfiler pour se joindre aux jeunes hommes, approcher ainsi Giovanni et découvrir qui il est vraiment.
8 fois primée, cette BD fait l’unanimité dans le paysage critique français et c’est mérité ! Réflexion sur l’amour et la sexualité, la tolérance, l’homosexualité. L’ancrage dans la Renaissance italienne offre un décor très actuel au discours.

Tout public mais certains sites spécifient que c’est plutôt adulte

Niveau 2
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
KOKOR, Alain. – L’ours est un écrivain comme les autres

Futuropolis. – 21 €
À découvrir

D’après le roman éponyme de William Kotzwinkle. Cette BD reproduit les affres de l’écrivain qui sue sang et eau pour écrire son œuvre, laquelle est détruite une première fois par un incendie. Sa deuxième version tombe entre les pattes d’un ours qui s’en empare et l’emmène en ville. Une satire des milieux de l’édition américaine.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ MARDI NOIR ; ZUTTION, Quentin. – Drosophilia

Payot. – 21,80 €
Coup de cœur

Alex a trente ans et n’est ni en couple ni mère… elle se sent décalée et décide de fuir le fiasco en s’évadant, en été, au gré des envies et des rencontres, sans réfléchir. Sa recherche de tendresse se trouve toujours « parasitée » (les drosophiles la suivent et prennent possession d’elle de manière métaphorique) et la mène à toujours plus de solitude.
Quentin Zuttion nous a ravis il y a peu avec Touchées, il suit ici aussi un destin de femme, tout en sensibilité, tour à tour léger, réaliste ou angoissant. L’histoire peut sembler banale mais rassemble quelques beaux moments de sociologie du couple, de la relation à l’ère numérique.

Tout public, plutôt adulte

Niveau 2
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ MATTIUSSI, Laureline ; RIVIÈRE, François. – Cocteau, l’enfant terrible

Casterman. – 24 €
Coup de cœur

Écrivain, dessinateur, plasticien, dramaturge, poète, cinéaste, Jean Cocteau était un artiste total qui a profondément marqué le 20ème siècle. Cette biographie poétique nous fait (re)découvrir l’homme amoureux, fantasque, l’artiste et son œuvre immense sans rien omettre de son côté obscur.
Le trait noir et blanc vivant de Laureline Mattiussi épouse admirablement le scénario de François Rivière qui n’a rien de conventionnel dans la narration puisqu’il imagine un jugement dernier qui accule Cocteau enfant et adulte. Un très bel hommage graphique et narratif qui prouve que le genre biographique est loin d’être épuisé.

Tout public

Niveau 1
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ NAKHLE, Nadia. – Les oiseaux ne se retournent pas

Delcourt/Mirages. – 25,50 €
Coup de cœur

Amel est une petite fille qui vit dans un pays en guerre. Ses parents sont morts, un couple qui l’a recueillie cherche à la protéger et la confie à des amis qui vont se réfugier à l’étranger. Elle change d’identité et se prénomme Nina dorénavant. C’est son périple qui est raconté ici, un périple qui ressemble à une résurrection.
Les dessins sont magnifiques, beaucoup de noir avec, çà et là, une tache de couleur. Nina, pour ne pas sombrer, rêve beaucoup, elle passe des portes qui s’ouvrent vers des mondes inconnus ; ces rêves permettent à l’illustratrice de montrer toute la puissance de son art. Dans ces dessins, on trouve l’orient mais aussi une influence manifestement surréaliste.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
POUPON, Nicolas. – Avenirs en solde

Delcourt. – 17,95 €

BD qui se veut humoristique, genre absurde. Je n’ai rien compris ; non seulement cela ne m’a pas du tout fait rire, mais je me suis ennuyée ! J’ai fini par sauter des pages. On peut s’en passer.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ PULLMAN, Philip ; FORDHAM, Fred. – John Blake. tome 1

Glénat. – 18,50 €
Coup de cœur

Une famille de plaisanciers, entraînée par son chef de famille, fait le tour du monde sur un voilier. Lors d’une tempête, leur fille Serena tombe à l’eau. Elle est recueillie par l’équipage d’un étrange bateau. En effet, celui-ci possède la propriété de naviguer dans le temps. Certaines grandes firmes dans le monde en ont connaissance et tentent de s’emparer de son secret.
Très bonne bande dessinée de science-fiction et d’aventure. Beaucoup de suspens et de rebondissements, on attend la suite avec impatience.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
PUZENAT, Nicolas. – Espèces invasives

Sarbacane. – 22,50 €
À découvrir

Un colloque sur les espèces invasives présentes en Argentine est organisé à Buenos Aires. Plusieurs spécialistes se réunissent dans un hôtel, d’emblée peu accueillant et assez vétuste. Les spécialistes constatent qu’un certain nombre d’animaux ou de plantes voient leur population baisser de quarante pour cent. Mais, peu à peu, les membres du séminaire se rendent compte qu’ils n’arrivent plus à dormir. On apprend que ce phénomène est en fait planétaire et entraîne la mort progressive de l’humanité. Seule une substance, le propofol, peut activer le sommeil, mais les stocks ne sont pas en quantité suffisante.

Publiée fin 2019, cette BD de science-fiction nous rappelle vaguement quelque chose, non ? Les premiers touchés par la mort sont les personnes les plus fragiles (âgées, malades, etc.) BD prémonitoire ? Seuls les animaux sont épargnés.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ QUELLA-GUYOT, Didier ; QUELLA-VILLÉGER, Alain ; COLAONE, Sara. – Évadées du Harem

Steinkis. – 18 €
Coup de cœur

Janvier 1906, Istanbul (Constantinople), deux sœurs s’échappent et fuient le harem avec une complice. Zennour et Nouryé, accompagnées de leur amie Mirième, prennent le train pour Paris. Leur fuite devient très vite une affaire d’état puisqu’elles sont les proches du Sultan Abdul-Hamid II. La même année, Pierre Loti publie Les Désenchantées, livre inspiré par les deux sœurs rencontrées à Constantinople en secret.
Tirée d’une histoire vraie, cette histoire permet d’illustrer la condition féminine du début du 20ème siècle, en Turquie. Ces jeunes filles érudites, mariées et prisonnières qui rêvent de liberté (rêve parfois déçu) et décident de prendre leur destin en main sont des héroïnes de l’émancipation des femmes. Le trait et crayonné noir et blanc judicieux pour la force des regards et du caractère trempé des personnages, s’affranchit parfois des cases au gré du scénario.

Tout public

Niveau 1
Élodie


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
♥ STURM, James. – Le jour du marché

Outsider. – 17,95 € (réédition)
Coup de cœur

Quelque part en Europe centrale, un jeune artisan juif dont la femme attend un enfant se rend au marché comme d’habitude pour vendre ses tapis au grossiste Finkler. Mais celui-ci a pris sa retraite et son beau-fils qui a pris la relève ne veut plus rien lui acheter parce qu’il a trop de stock. C’est la catastrophe.
Cette BD est une très belle évocation de la vie quotidienne dans les campagnes d’Europe Centrale avant la deuxième guerre. Les dessins sont en dégradés de jaune, brun et noir, ce qui donne une unité visuelle à l’ouvrage. Les petits métiers sont décrits avec minutie et certaines pages rendent bien la foule bigarrée d’un marché de petite ville.

Françoise


Nous avons détecté une activité suspecte. Veuillez cliquer ici pour poursuivre.
ZALEWSKI, Shyle. – Wolcano la sorcière du cul

Shampooing, Delcourt. – 14,95 €
À découvrir

Wolcano est une jeune sorcière qui aime la gaudriole… or chez les mages, il s’agit de statuer sur son comportement inapproprié et de lui retirer son pouvoir de sorcière…
Une fable drôle et décalée jamais graveleuse ni trop facilement explicite, à prendre à la rigolade (même si le propos peut être analysé : une sorcière condamnée pour avoir des pratiques sexuelles non conformes…).

Tout public

Niveau 2
Élodie