C'est avec son cœur et sa sensibilité que la soprano Patricia Petibon nous propose un voyage à travers les styles, de l'Espagne (Granados, De Falla) au Brésil (Villa-Lobos).


Photographie Patricia PetibonPour son troisième album chez Deutsche Grammophon, elle nous emmène, par ses Spanish arias and songs, dans la mélancolie, reflet de l'Espagne elle-même. Ici elle met de côté la technique de la chanteuse soprano pour nous proposer des airs qui font appel à la terre, au langage du corps et à une musique qui vient de l'intérieur. Les morceaux choisis mélangent musique sacrée et profane, dans lesquels elle n'hésite pas à flirter avec le flamenco.

OPAC Détail de noticeSi De Falla est la figure centrale de cet album, c'est aussi par les airs de Granados, Villa-Lobos, Montsalvatge et d'autres encore, mais aussi que de quelques chansons traditionnelles, que la chanteuse explore les deux faces de la mélancolie : celle qui penche irrémédiablement vers la mort et la tragédie, et celle qui peut peindre la luminosité de l'enfance, de la joie et du rire.

Ecrites spécialement pour Patricia Petibon et enregistrées ici pour la première fois, les quatre Mélodias de la melancolia de Nicolas Bacri apportent une touche contemporaine, une parenthèse ouverte vers l'avenir, un mélange entre les deux cultures.