Patricio Guzman mêle l’eau, le cosmos et l’histoire politique du Chili dans ce beau film à la fois poétique et scientifique.

Patricio Guzman
Comment, à partir d’un bouton de nacre trouvé au fonds de l’océan Pacifique, peut-on raconter l’histoire du massacre des indiens de Patagonie et les assassinats de Pinochet pendant sa dictature ?

Guzman y arrive de manière assez magistrale, nous fait entendre les voix de l’eau et nous entraîne vers « … une histoire méconnue du Chili, presque effacée » (P. Guzman). Ce film a été récompensé à Berlin en 2015 par l’ours d’argent du scénario et le prix du jury œcuménique.

Voir aussi « Nostalgie de la lumière » du même Patricio Guzman (2010, également sur l’histoire du Chili, désert d’Atacama).

 

 

 

OPAC Recherche Simple