Si certains de vos usagers porteurs d'un handicap ont des difficultés à accéder à la lecture, la MDJ peut être votre partenaire pour proposer une offre adaptée.
Depuis 2019, la MDJ a engagé un partenariat avec l'association Valentin Haüy pour permettre aux usagers des bibliothèques jurassiennes de bénéficier des documents de la bibliothèque EOLE.

Objectif
Mettre des livres adaptés à disposition des personnes empêchées de lire du fait d’un handicap.
Deux types de livres : livres audio format DAISY (voir ci-dessous) et livres braille présents dans le catalogue en ligne EOLE de la médiathèque Valentin Haüy (http://eole.avh.asso.fr/).

Cadre juridique
Exception handicap prévue par la loi 2006-961 de 2006 relative aux droits d’auteurs et aux droits voisins dans la société de l’information (DADVSI) modifiée par la loi 2016-1321 de 2016 (qui élargit le champ d’application).
Ces livres sont adaptés sans qu’il soit besoin de négocier des autorisations et des droits auprès des éditeurs et des auteurs mais en contrepartie ils ne sont destinés qu’à des personnes justifiant d’un handicap.

Conventionnement « en cascade »
La MDJ a signé une convention avec l’AVH en tant que coordonnatrice du réseau des médiathèques du Jura.
Chaque médiathèque voulant proposer ce service à ses usagers doit signer une convention avec la MDJ. Télécharger le modèle de convention en pdf (pour une version Word, demandez à votre correspondant) : pdfConvention_diffusion_supports_Daisy.pdf212.26 Ko
En 2020, 7 collectivités ont signé la convention avec la MDJ : ECLA, Haut-Jura Saint-Claude, Jura-Nord, Montmorot, Porte du Jura, Terre d’Emeraude (site d’Orgelet) et Val d’Amour. La médiathèque Albert Camus à Dole a un conventionnement direct avec l'AVH (antérieur au partenariat de la MDJ).

Livres et lecteurs DAISY
Les livres audio DAISY sont des livres structurés permettant une navigation aisée à l’intérieur du texte.
Les livres audio DAISY peuvent être lus par des voix humaines (bénévoles de l’AVH) ou par des voix de synthèse. Dans le cas des voix de synthèse, si on lit le livre avec une application dédiée, le texte peut être affiché et être suivi en même temps que la lecture audio (utile pour les dys).

Le lecteur DAISY Victor Stratus permet de lire les livres audio au format DAISY. Il permet de reprendre la lecture précisément là où on s’était arrêté, d’accélérer ou ralentir la vitesse de lecture sans perdre en compréhension et de régler la tonalité de la voix. Robuste, avec de grosses touches orange sur fond noir, il est facile d’utilisation.
Il permet aussi de lire les livres audio « ordinaires » que l’on trouve dans le commerce mais sans les fonctionnalités spécifiques de navigation dans le livre.
L’appareil en lui-même n’est pas soumis à l’exception handicap sur le droit d’auteur. Il peut être prêté à toute bibliothèque qui en ferait la demande même si elle n’a pas signé la convention avec la MDJ. Les bibliothécaires peuvent ainsi tester eux-mêmes l’appareil et permettre à un usager de l’expérimenter par exemple avant de décider d’en acquérir un. L’usager peut emmener l’appareil chez lui afin de le tester en conditions réelles.

Services
Chaque médiathèque est autonome, a un compte sur EOLE et peut desservir directement ses usagers sans passer par la MDJ.

Quatre possibilités pour les livres audio format DAISY :
1. Télécharger le fichier numérique choisi par l’usager sur un support (clé USB, carte SD, CD à graver) et prêter le support.
2. Télécharger le fichier numérique sur le compte de l’usager et le laisser l’installer lui-même sur un support (par exemple directement sur une tablette).
3. Commander pour le compte de l’usager un CD physique qui arrivera gratuitement chez lui. L’usager garde ensuite définitivement le CD pour son usage personnel exclusif.
4. Commander pour la médiathèque des CD physiques (coût fixe de 2 €/CD).

Tous les livres du catalogue EOLE peuvent être téléchargés (et éventuellement gravés). Par contre, ils ne peuvent pas tous être commandés sur CD physique.

Pour les livres en braille, seule la demande de prêt pour le compte de l’usager et l’envoi des documents chez lui est possible (les documents doivent être renvoyés ensuite à EOLE, en franchise postale).
Il existe aussi des fichiers en braille numérique (lisibles avec un outil spécifique appelé plage braille). Ils peuvent être téléchargés comme les fichiers audio.
La bibliothèque EOLE propose aussi un catalogue de partitions musicales en braille (prêtables comme les livres braille).

La MDJ constitue un fonds de CD physiques disponibles en prêt pour les bibliothèques sous convention. D'autres bibliothèques ont également acheté des CD physiques (Val d'Amour, Dole...). Des règles de catalogage et d'équipement communes ont été établies. 
Les CD physiques sont visibles sur JuMEL et empruntables uniquement par les usagers des médiathèques sous convention. Si une autre bibliothèque du réseau fait une réservation sur ces documents, la refuser. Pas d’exception à la règle. Télécharger les consignes concernant le catalogage et le prêt des CD physiques : pdfLivres_audio_DAISY_bib.pdf144.04 Ko

Usagers
Pour pouvoir diffuser des livres issus des collections EOLE, les bibliothèques doivent vérifier que les usagers sont bien empêchés de lire du fait d’un handicap. Un justificatif doit être produit à la première demande (inutile de demander une copie ou de conserver le justificatif).

Liste non exhaustive des justificatifs possibles :
• la carte mobilité inclusion (CMI – nouveau nom de la carte d’invalidité), délivrée par la MDPH ;
• une notification de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) ;
• un certificat médical (y compris d’un généraliste) ou une attestation d’un autre professionnel de santé (orthophoniste, neuropsychologue, orthoptiste, psychomotricien, ergothérapeute, etc.) ;
• une déclaration sur l’honneur, dès lors qu’il est manifeste que la personne est empêchée de lire du fait d’un handicap ou d’un trouble (dyslexie, dyspraxie, dysphasie, etc.).
Les enfants et les jeunes bénéficiant de dispositif d’accompagnement en milieu scolaire peuvent également bénéficier de l’exception handicap :
• projet personnalisé de scolarisation (PPS), plan d’accompagnement personnalisé (PAP) ou plan d’accueil individualisé (PAI) pour la mise en œuvre de plans d’accompagnement dans l’enseignement primaire et secondaire ;
• pour les étudiants en situation de handicap, inscription à la « mission handicap » de l’université ou de l’établissement d’enseignement supérieur.